La rentrée est là, et bien là : cartables sur le dos, nouvelles chaussures aux pieds, vos bambins ont repris le chemin de l’école. Et vous, celui du travail.

    Mais, en septembre, il n’y a pas qu’à l’école que l’on doit inscrire les enfants. Il y a aussi les activités extrascolaires.

    En effet, de nombreux élèves de toutes classes, de tous âges, suivent des activités en dehors de l’école, qu’elles soient culturelles ou sportives.

    Quelles activités pour quel âge ? Quel budget et où s’inscrire ? Comment faire si l’on se trompe ? Essayons de voir ensemble comment s’organiser.

    Activités extrascolaires : savoir s’organiser

    Savoir quelles activité sont possibles pour l’âge de nos chers trésors, comment les y inscrire et combien cela va nous coûter, autant de questions qu’il va falloir résoudre afin de préparer le budget de la rentrée périscolaire.

     

    Quelle activité à quel âge ?

    Pas toujours facile, lorsque les enfants sont petits, de savoir ce qui va leur plaire. Eux-mêmes n’en ont pas toujours d’idée précise. Ils aiment remuer, ont envie de faire du sport, de la musique, du dessin… Oui, mais quand commencer pour que tout se passe bien ?

    Lorsque les enfants ont moins de 6 ans, donc tout le temps de la maternelle, tout n’est pas possible. Ils n’apprennent le solfège qu’à partir du CE1, âge où ils savent lire. Inutile donc de les inscrire à un cours de violon ou de piano.

    activités extrascolaires

    Pour les plus petits, on pense à la baby-gym, l’un des sports où l’on prend les enfants les plus jeunes. Certains cours de danse classique sont aussi ouverts. L’initiation au cirque, l’équitation (sur de petits poneys), le dessin sont également à leur portée.

    Vers 6 ou 7 ans, lorsqu’ils commencent l’école primaire, plusieurs choix s’offrent de nouveau à eux : le tennis, le judo, les sports collectifs, la danse moderne, ainsi que la musique.

    Puis, lorsqu’ils ont 10 ans, vos enfants peuvent vraiment faire de tout, selon leurs goûts qui se sont affinés au fil des années et pratiquer de nombreuses activités : l’escalade, la natation, la plongée, le ski, l’escrime et, bien sûr, la peinture, le théâtre et la sculpture.

    Il y a forcément un sport qui correspond à votre Loulou. S’il hésite, s’il aime plusieurs disciplines mais, évidemment, ne peut toutes les suivre, pensez aux organismes et associations qui proposent « un peu de tout » dans les formules que l’on appelle « initiatives ». Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin d’acheter une tenue par activité proposée par l’association. En général, tout est prévu. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

     

    Le planning

    Comme je l’insinuais un peu plus haut, attention au nombre d’activités choisies. Regardez le planning de chacun à la maison. Les sports et loisirs ne doivent pas être des contraintes et bouleverser l’organisation de la maison. Sur un grand tableau, inscrivez un planning et voyez ce qui est compatible.

    Une activité culturelle ou sportive par enfant est au début bien suffisante. Pensez que vos Loulous ont l’école, leurs devoirs chaque soir, ainsi que les activités éventuelles liées aux TAP. Parfois, une sortie à la médiathèque ou une visite à des amis peut être aussi une activité ponctuelle agréable. Conservez aussi des moments en famille, tranquilles à la maison, surtout le week-end.

     

    Coût des activités et économies possibles

    activités extrascolaires

    Le coût, bien sûr, est important. Attention, certaines activités sont plus onéreuses que d’autres, renseignez-vous avant de prendre une licence et de payer la première inscription. Côté sport, l’escalade est plutôt chère, à cause du matériel, ainsi que la plongée ou encore l’équitation (il faut nourrir et soigner les chevaux).

    Côté musique, suivre des cours au conservatoire et, en plus, acheter un instrument, n’est pas donné non plus. Demandez si les instruments peuvent être prêtés en attendant que Loulou soit sûr de vouloir jouer de celui-là et pas d’un autre.

    Quelle que soit l’activité, pensez au matériel d’occasion. Ne courez pas dans un magasin spécialisé tout de suite. Vous aurez le temps d’acheter des tenues neuves si vos enfants deviennent de vrais pros dans leurs sports respectifs.

    Pensez aux coopératives scolaires : faire du kayak ou du ski avec l’école, c’est moins cher ! Si vous avez la chance d’habiter une région où sont organisées ces activités, passer par la coopérative de l’école vous fait faire de vraies économies.

    Enfin, faites également des économies avec le covoiturage. Ça n’a l’air de rien, mais quand mon Loulou a deux entrainements par semaine de basket, plus des matchs tous les week-ends dans le département, je peux vous assurer que j’apprécie que nous partagions nos voitures avec les autres parents du club !

     

    Payer moins cher : les astuces

    Enfin, sachez qu’il n’est pas toujours nécessaire de payer tout de suite l’activité de votre enfant. La plupart des clubs sportifs proposent des séances gratuites d’initiation. Sachez en profiter ! Cela réduira considérablement le budget du premier trimestre de l’activité.

    De plus, de nombreux clubs font payer les activités au trimestre ou acceptent de vous rembourser si votre enfant désire arrêter au bout de 3 mois. N’hésitez pas à réclamer.

    Si, au moment de Noël ou de l’anniversaire de vos Loulous, vous ne savez pas quoi demander comme cadeaux à Papi et Mamie, soyez sûr qu’ils seront ravis d’offrir à leurs petits-enfants quelques séances d’équitation ou de natation, ou un joli tutu pour aller à la danse !

    Enfin, n’oubliez pas les chèques-loisirs de la CAF. Beaucoup de familles y ont droit. Pensez à vous renseigner. Ils vous sont envoyés tous les ans au mois de janvier et sont valables tout au long de l’année. La plupart des clubs sportifs acceptent ces chèques comme paiement.

     

    Quand se font les inscriptions ?

    Dans chaque club ou école, de mai à juillet les réinscriptions automatiques se font d’une saison à l’autre. Sinon, dès la fin août et jusqu’à la mi ou la fin septembre sont organisées des séances de « premières inscriptions » pour les débutants. Appelez directement leur secrétariat.

    Il existe aussi des maisons des associations, des services municipaux ou des antennes de centres culturels qui organisent des journées de choix et d’inscriptions aux activités. Elles ont lieu pour la plupart le premier samedi après la rentrée ou le second mercredi. Là encore, un petit coup de fil à votre mairie, et vous serez renseigné.

    Voilà. J’espère vous avoir aidés dans vos réflexions et interrogations. Et, surtout, si vos enfants ne se plaisent pas dans leurs activités, ne les forcez pas. Un jour ou l’autre, ils sauront ce qu’ils voudront faire.

    Cette année, vous pensez commencer à donner de l’argent de poche à vos enfants ? Voici nos conseils à ce sujet.

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This