Le sucre est partout, même là où nous ne l’attendons pas. Résultat : nous en mangeons bien trop qu’il ne le faudrait.

Le danger sur la santé est réel et les professionnels de la médecine sont unanimes : nous devons réduire le taux de sucre de notre alimentation.

Comment faire pour réduire cette consommation de sucre, puisqu’il est partout ? Voici quelques pistes.

Alimentation trop sucrée : attention danger !

Le sucre est partout : plats préparés, sodas, confiseries, nombreuses sont les occasions d’en consommer au quotidien. Sans compter celui que nous ajoutons dans le café du matin, le cacao du goûter ou la pâtisserie du dimanche midi.

 

1. Pourquoi le sucre est-il un danger ?

Alimentation

Un bonbon, puis deux, puis trois… Devant la télévision le soir ou lors des week-ends en famille, on ne se méfie pas et on accumule la consommation de sucre. Ajoutons un soda par-ci par-là et on arrive très vite à la dose maximale sucrée recommandée.

En France, nous consommons actuellement trente kilos par an de sucre raffiné par personne. C’est six fois plus qu’il y a un siècle ! Ce chiffre a littéralement explosé pour différentes raisons : nous consommons dès notre plus jeune âge trop de sucre ajouté, trop de boissons sucrées. De plus, certains aliments et plats tout préparés en contiennent bien plus qu’auparavant.

Si l’on parle de danger, c’est parce que rapidement le sucre devient une véritable drogue. Nous y sommes accros et ne pensons pas qu’il est dangereux pour notre santé. À tort, bien sûr. Les bonbons que nous grignotons le soir devant la télévision, nous y sommes autant « addicts » que de notre cigarette après manger. Et tout ça se passe aussi bien au niveau psychique que physique. Notre corps nous le réclame.

Diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, autant de maladies que nous pourrions éviter en consommant moins de sucre au quotidien. Outre ces maladies que nous connaissons bien, il faut savoir également que le sucre accumulé dans notre organisme favorise le développement de certains cancers. Il crée également dans notre intestin un terrain propice aux mycoses intestinales.

Enfin, côté beauté il n’est pas anodin non plus : consommer du sucre favorise le vieillissement prématuré de la peau.

 

2. Du sucre, il en faut

Alimentation

L’idée n’est pas d’éliminer complètement le sucre de notre alimentation. Le sucre est bon pour l’énergie, pour le moral. Et puis, il faut manger équilibré, donc les lipides et les glucides doivent trouver leur place dans l’organisme.

Les recommandations sur les apports en glucides sont de 50 à 55 % des apports énergétiques journaliers. Ce sont donc les sucres que l’on dit « simples » qu’il faut réduire, tout en favorisant la consommation de glucides complexes contenant de l’amidon.

Pour revenir aux chiffres énoncés au début de cet article, en France nous devons actuellement réduire nos apports de sucres simples de 25 % ; ce qui paraît a priori énorme, mais qui est loin d’être impossible.

 

3. Comment réduire sa consommation de sucre ?

Alimentation

La première bataille à mener est celle contre les sodas. Nous  vous expliquons leurs dangers dans cet article : Zoom sur les sodas : quels effets sur la santé ? Privilégiez un verre d’eau additionné de jus de citron, ou une eau pétillante, un jus de fruits de temps en temps. Réduire la consommation de sodas réduit déjà en grande partie l’apport des « mauvais » sucres.

Au lieu de grignoter des bonbons le soir devant la télévision, accordez-vous un ou deux carrés de chocolat noir. Oui, le chocolat (à dose raisonnable) est bon pour la santé.

Les « bons » sucres se trouvent dans les céréales, les fruits et les féculents. Pour vous sevrer encore un peu plus du sucre, vous pouvez augmenter votre consommation de légumes petit à petit, manger du pain et des pâtes. Si une envie de sucre se fait sentir, rien de tel que de manger quelques fruits secs.

Si vous êtes accro au café et ne l’aimez pas sans sucre, optez pour le sucre roux complet, tout comme pour vos yaourts ou autres desserts maison. Contrairement au sucre blanc, le sucre roux conserve ses minéraux et ses vitamines.

Évitez autant que possible les plats tout prêts. Ils regorgent de « mauvais » sucres. Prenez le temps de cuisiner vous-même et d’éliminer petit à petit de votre consommation les plats industriels. Vous verrez, vous vous sentirez en bien meilleure forme.

Pour vous aider, voici ce qu’il faut dépister sur les étiquettes des plats tout prêts : fructose, maltose, dextrose, sucrose, glucose, lactose, galactose, sirop, sirop de maïs, sucre de canne, sucre de betterave, mélasse, cassonade… la liste est longue !

Enfin, si votre organisme vous crie sans arrêt qu’il a besoin de sucre, allez courir, nager, vous dépenser ! L’effort physique vous passera cette envie irrésistible. Après l’effort, le réconfort : mangez une pomme et buvez un verre de lait.

 

Articles qui pourraient vous intéresser pour votre santé :

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest