Noël approche à grands pas. Symbole des fêtes de fin d’année, vous allez bientôt partir à la conquête d’un élégant et majestueux sapin de Noël.

Chaque année, près de 6 millions de sapins sont vendus en France. Pourtant, un français sur quatre à du mal à faire son choix parmi les nombreuses variétés existantes.

Comment bien choisir son sapin de Noël ? Faisons le point ensemble.

Les variétés de sapin

sapin

Le plus traditionnel

L’Épicéa a longtemps été la variété la plus commercialisée. Touffu et d’un feuillage vert foncé, il dégage un parfum de forêt et une odeur de résine qui embaume le salon.

Seul petit bémol, il n’apprécie pas la chaleur des habitations. Il perd très vite ses fines et piquantes aiguilles. Mieux vaut donc l’acheter au dernier moment pour qu’il les conserve pendant toute la durée des fêtes.

 

Le plus résistant

Le Nordmann, de plus en plus répandu et populaire, est sans aucun doute le sapin le plus robuste. Sa principale caractéristique lui vaut un succès grandissant : il ne perd pas ses aiguilles. Peu odorant, c’est un sapin harmonieux d’un vert profond qui résiste très bien à la chaleur de la maison.

 

Le plus noble

Le Nobilis est un sapin qui se caractérise par un feuillage vert-bleuté doux au toucher. Proche du sapin de Nordmann, il conserve longtemps ses aiguilles et dégage par contre une délicate odeur boisée.

 

Le plus original

Le Pungens possède des aiguilles très piquantes d’une magnifique couleur bleutée, ce qui en fait un sapin très original. Il est également très odorant. Il est préférable de le choisir en pot pour éviter une chute trop rapide de ses aiguilles, une fois coupé.

 

Le plus élégant

L’Ormorika a un port élancé et des aiguilles piquantes bleutées au revers argenté. S’il ne supporte pas la chaleur, il ne perd pas pour autant ses aiguilles. Petit inconvénient, ses branches sont très fragiles. Il est donc parfois difficile à décorer.

 

Le plus haut de gamme

Le Grandis dégage un parfum aux notes très vertes et citronnées surprenantes. C’est un sapin compact et dense avec de longues aiguilles plates et souples.

Petits conseils supplémentaires pour bien choisir votre sapin

sapin

Sa forme

Idéalement, sa forme doit être conique. Évitez de le choisir déjà emballé, en filet, car vous ne pourrez pas taper son tronc au sol pour découvrir sa splendeur d’origine. En effet, emballé, vous ne pourrez pas vous assurer qu’il soit bien garni, sans trou, ni repérer d’éventuelles branches cassées.

Sa fraîcheur

Glissez votre main le long d’une branche. S’il perd des aiguilles, ce n’est pas bon signe. Cela signifie qu’il commence à sécher. Mieux vaut alors porter votre choix sur un autre sapin.

La couleur du sapin traduit son état. Choisissez-en un aux couleurs franches pour vous assurer de sa fraîcheur.

Son poids

Pesez le sapin : plus il est lourd, plus il est rempli de sève. Cela vous indique qu’il a été coupé récemment, qu’il est bien frais et que, par conséquent, il durera plus longtemps.

Comment entretenir le sapin pour mieux le conserver ?

sapin

Une fois à la maison, placez votre sapin éloigné de toutes sources de chaleur (radiateurs, cheminée, etc.). Brumisez régulièrement les branches pour éviter leur dessèchement et aux aiguilles de tomber trop vite. S’il est en pot, assurez-vous que la terre reste fraîche, sans excès d’eau.

À présent, c’est à vous de jouer ! Mais n’oubliez pas : les couleurs vives et une bonne conicité sont les premiers signes d’un sapin en pleine forme.

 

À lire également :

Noël, fête de l’amour : notre pied-de-nez à la haine.

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest

Shares
Share This