Mauvaise profondeur du bonnet, bretelles qui cisaillent la peau, poitrine mal soutenue, selon une étude 8 femmes sur 10 ne porteraient pas un soutien-gorge adapté à leur morphologie. Or, un soutien-gorge à la bonne taille est primordial pour bien maintenir la poitrine et préserver la fibre des seins.

    Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir votre soutien-gorge.

    Prendre ses mensurations grâce à 2 mesures simples

    soutien-gorge

    Au cours de sa vie, la poitrine d’une femme évolue. Les grossesses, les prises ou pertes de poids ont une forte influence sur la taille et la forme des seins. Pour garantir un confort optimal et un maintien parfait en toutes circonstances, il est indispensable de prendre vos mensurations.

    Pour déterminer votre taille, vous devez prendre 2 mesures :

    • Le tour de dos

    Mesurer son tour de dos permet de déterminer la taille en chiffre du soutien-gorge : 85, 90, 95, 100, 105, etc. Cette mesure est importante pour vous assurer un bon maintien.

    Tenez-vous bien droite et placez un mètre ruban souple tout autour de votre buste, à même la peau, juste en dessous de votre poitrine, sous les aisselles. Il doit bien entourer vos omoplates et rester à l’horizontale, tout en étant ni trop lâche ni trop serré.

    Votre tour de poitrine est entre :

    – 63 et 67 cm = 80

    – 68 et 72 cm = 85

    – 73 et 77 cm = 90

    – 78 et 82 cm = 95

    – 83 et 87 cm = 100

    – 88 et 92 cm = 105

    – 93 et 97 cm = 110

    – 98 et 102 cm = 115

    – 103 et 107 cm = 120

     

    • Le tour de poitrine

    La mesure du tour de poitrine permet de déterminer la profondeur du bonnet : A, B, C, D, etc.

    De la même façon que pour la mesure de votre tour de dos, placez le ruban horizontalement autour de votre poitrine, au niveau de la pointe des seins, là ou elle est la plus généreuse.

    C’est la différence entre cette mesure et celle de votre tour de dos qui indique votre taille de bonnet.

    Tour de poitrine – tour de dos =

    Bonnet A : différence de 13 cm (poitrine menue)

    Bonnet B : différence de 15 cm (poitrine moyenne)

    Bonnet C : différence de 17 cm (poitrine épanouie)

    Bonnet D : différence de 19 cm (poitrine importante)

    Bonnet E : différence de 21 cm (poitrine forte)

    Bonnet F : différence de 23 cm (poitrine volumineuse)

    Prenons un exemple : si votre tour de poitrine est de 65 cm et votre tour de dos de 80 cm, votre bonnet correspond alors à 80 – 65 = 15. La différence entre ces deux mesures étant de 15 cm, il vous faut un bonnet B.

     

    Essayage du soutien-gorge : le verdict

    soutien-gorge

    Pour que l’effet souhaité soit le plus esthétique possible, il est fortement recommandé d’essayer le soutien-gorge avant l’achat. D’autant plus que, selon les marques de lingerie, les règles de mesure ne sont pas toujours parfaitement identiques. En cas de doute, n’hésitez pas à demander à une vendeuse spécialisée de prendre vos mensurations.

    • La mise en place du soutien-gorge

    Vos seins doivent être bien placés dans chaque bonnet. Penchez-vous en avant pour bien positionner votre poitrine dans chacun d’eux, puis agrafez le soutien-gorge dans le dos. La plupart des soutiens-gorge disposent de trois agrafes. À l’achat, préférer le fermer à la deuxième. Cela vous laissera un peu de marge par la suite si vous prenez ou perdez un peu de poids.

    • De face

    Le soutien-gorge doit être horizontal et surtout ne pas remonter. Si le bonnet bâille, c’est qu’il est trop grand. Prenez une taille en dessous. Si au contraire, il boudine et coupe le haut du sein, c’est qu’il est trop petit. Prenez une taille au-dessus.

    Les bretelles ne doivent pas être trop fines ni trop élastiques. Elles risquent sinon de vite se détendre et de ne pas maintenir correctement les seins (notamment en cas de poitrine généreuse). Elles doivent également être juste posées sur la peau, elles ne doivent pas scier les épaules.

    Les armatures doivent être parfaitement plaquées sous les seins, contre la cage thoracique. Elles ne doivent pas se situer ni au-dessus ni au-dessous.

    • De dos

    Comme de face, le soutien-gorge ne doit surtout pas remonter, il doit former une ligne horizontale. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il est trop petit.

    Enfin, en magasin, n’hésitez pas essayer plusieurs modèles et choisissez celui dans lequel vous être le plus à l’aise et qui vous offre la plus belle silhouette !

    À lire également :

    Le trench : un basique de mi-saison indispensable !

    Cathy Delcros

    Cathy Delcros

    Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
    Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
    Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
    www.larondedesans.fr
    Cathy Delcros

    Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

    Sur le même thème, les articles suivants pourraient vous intéresser !

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This