Chaque année, l’automne touche à sa fin pour laisser place à une saison bien plus froide : l’hiver. Chute des températures, gel, brouillard, verglas, et parfois neige, lors de cette période, votre voiture est bien plus sollicitée qu’en temps normal.

Pour anticiper les éventuelles pannes dues à une météo peu clémente, vous devez préparer votre voiture à affronter l’hiver. Un examen minutieux de votre véhicule s’impose, d’autant plus si vous envisagez de partir à la montagne pour profiter de la neige.

 

Bien préparer sa voiture pour l’hiver : 4 conseils pour rouler en toute sécurité

Batterie, pneus, freins, pare-brise, chauffage tournant à plein régime, en hiver, pour assurer votre sécurité et celle de vos proches, vous devez accorder une attention toute particulière à l’état général de votre voiture. Si une révision ne s’avère pas forcément nécessaire, certains points techniques incontournables sont à vérifier

 

1. La batterie pour éviter les pannes

Les composés chimiques d’une batterie étant sensibles au froid, les soucis au démarrage sont fréquents. En fonction des conditions climatiques et de l’usure de votre batterie, cette dernière peut perdre plus de 30% de sa puissance ! Si vous possédez un multimètre, assurez-vous que votre batterie ne présente pas une intensité en dessous de 12,5 volts.

Aux premiers signes de faiblesse au démarrage, faites-la contrôler par un garagiste. Sachez que la durée de vie d’une batterie est de 4 à 5 ans. Néanmoins, si elle ne manque pas d’énergie au moment de démarrer votre voiture, elle n’est pas obligatoirement à changer à la date fatidique.

 

2. Les pneus pour une tenue de route optimale

Si l’usure pneumatique est à surveiller toute l’année, roue de secours comprise, des pneus peu fiables en hiver sont plus dangereux qu’en été. Trop lisses, ils n’assurent pas une adhérence suffisante pour freiner rapidement le véhicule sur des routes verglacées ou enneigées, les distances de freinage étant augmentées.

Pour ne prendre aucun risque, n’attendez pas la dégradation des conditions météorologiques, d’autant plus si vous habitez une région montagneuse. Optez pour des pneus hiver ou pour des pneus toutes saisons si vous vivez en zone tempérée.

Si les pneus hiver ne sont pas obligatoires en France, ils sont fortement recommandés en dessous de 7 degrés. En tant que conducteur avisé, si vous envisagez de passer vos vacances à la montagne, il est préférable de disposer d’équipements adaptés aux conditions hivernales. De même, si vous partez aux sports d’hiver, pensez à vous munir de porte-skis pour transporter votre matériel, que vous trouverez facilement dans des magasins spécialisés ou sur Internet via des sites comme Rameder.fr.

 

3. Le pare-brise, les essuie-glaces et les phares, pour assurer une parfaite visibilité

bien preparer sa voiture hiver

L’hiver, une bonne visibilité est indispensable pour rouler en toute sécurité. L’obscurité, le brouillard, le verglas et la neige provoquent des accidents chaque année. Pensez à nettoyer votre pare-brise, notamment côté habitacle. Il peut être encrassé par l’air pollué rejeté par le système de désembuage.

Vérifiez également l’état de vos essuie-glaces. Ils ne doivent présenter aucun signe d’usure pour être efficaces. Changez-les sans hésiter si nécessaire. De même pour la ventilation, assurez-vous qu’elle fonctionne correctement afin de dégivrer rapidement votre pare-brise les matins où les températures chutent.

Pour voir correctement, mais aussi être vu des autres, il faut que phares, clignotants et feux de stop soient prêts à affronter l’hiver. Les ampoules doivent être en bon état et vos phares bien réglés pour vous assurer une visibilité maximale.

Enfin, n’oubliez pas de faire le plein de liquide lave-glace pour que votre pare-brise soit toujours propre. Pour que le produit ne gèle pas dans le réservoir, préférez l’usage d’un liquide antigel.

 

4. Les freins pour un meilleur contrôle du véhicule

bien preparer sa voiture hiver

Autre élément essentiel à contrôler pour une meilleure adhérence sur la route : les freins de votre véhicule. Des vibrations et/ou bruits inhabituels au freinage, des secousses ou à-coups, une pédale trop dure ou trop molle, ou encore une augmentation de la distance de freinage doivent vous interpeller. S’il est en général recommandé de changer les plaquettes de frein tous les 10 000 à 30 000 kilomètres, ces signes avant-coureurs indiquent que vous devez les remplacer dans les meilleurs délais. Des plaquettes trop usagées peuvent provoquer des risques de perte de contrôle du véhicule. Il est donc impératif d’être attentif à leur état avant l’arrivée du froid.

Enfin, adaptez votre conduite routière à la saison hivernale. Météo capricieuse, faible luminosité, conditions de circulation parfois difficiles, les risques inhérents à l’hiver sont bien réels. Même si vous êtes un excellent conducteur, adaptez votre vitesse à la situation et respectez le Code de la route pour ne pas vous mettre en danger ni nuire à autrui.

 

À lire également :

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest