Si vous avez froid, cela veut dire que vos animaux, eux aussi, ont froid. Même s’ils ont des poils (pour vos amis à quatre pattes qui se promènent avec vous), ils ressentent la baisse des températures tout comme vous.

    Les protéger leur évitera de souffrir de divers désagréments, tels que gelures ou encore hypothermie.

    Comment bien protéger les animaux du froid

    À l’extérieur, tout comme à l’intérieur, prenez quelques précautions afin de protéger vos animaux pendant l’hiver.

     

    Dehors

    protéger du froid

    Si votre animal est souvent à l’extérieur de la maison, il a besoin d’un abri. Construisez une niche pour votre chien, investissez dans des boxes pour les chevaux, des étables pour les vaches, etc. Il est important que les animaux puissent se protéger du froid, de la neige, de la pluie, du vent… N’hésitez pas à leur ajouter un tapis de sol qui réchauffe ou de la sciure qui absorbe l’humidité.

    Donnez à votre animal qui vit dehors un peu plus à manger que d’habitude, environ 20 % de plus. Surveillez les gamelles d’eau, abreuvoirs et autres réserves, brisez la glace qui se forme plusieurs fois par jour.

    Les chats sont plus prudents que les autres animaux et pensent à trouver des abris ou à se percher sur les murs ou dans les arbres. Cependant, il est préférable que Minou puisse passer par une chatière afin de rentrer à la maison quand il le souhaite.

    Lorsque vous promenez Médor, mettez-lui un vêtement comme un gilet, surtout s’il est petit ou s’il a un poil très fin ou très court. Les trottoirs peuvent glisser, faites attention à leurs petites pattes également en leur mettant si nécessaire des chaussons.

    Mettez également des couvertures sur le dos de vos chevaux.

    Dedans

    protéger du froid

    Dans la maison également, il y a des précautions à prendre afin de lutter contre la rigueur de l’hiver. Le chauffage peut déshydrater vos animaux autant que les humains. Ils vont boire davantage, il faut changer l’eau des gamelles plusieurs fois par jour afin qu’elle soit fraîche et en quantité suffisante.

    Évitez d’emmener Médor chez le toiletteur, laissez-lui son pelage d’hiver même si vous le trouvez un peu long et emmêlé (vous avez le droit de le brosser, par contre…). Placez son panier près du radiateur ou de la cheminée, afin qu’il sèche rapidement s’il vient de l’extérieur, et qu’il évite ainsi les rhumatismes. Mettez-le loin des éventuels courants d’air.

     

    Voici d’autres conseils concernant les animaux :

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This