Les bienfaits du régime crétois, également appelé régime méditerranéen, sont reconnus et immuables. Ce régime n’est pas un régime minceur, mais un régime santé aux multiples bénéfices cité par de nombreux nutritionnistes.

    Une étude des années 1950 a prouvé que le taux de mortalité coronarienne des Crétois était nettement plus bas que celui des autres pays occidentaux. Leurs habitudes alimentaires sont intimement liées à une espérance de vie plus longue. Par la suite, de nombreuses études ont validé les bienfaits de ce régime pour préserver la santé.

    Le principe du régime crétois

    La cuisine crétoise traditionnelle repose sur des principes très simples. Il faut consommer chaque jour des fruits, des légumes frais ou secs et des aliments d’origine céréalière. Pauvres en graisses animales, les aliments sont cuits et assaisonnés à l’huile d’olive. Les poissons, viandes blanches et œufs sont à consommer deux à trois fois par semaine.

    Les fromages de brebis ou de chèvre sont à privilégier et la consommation d’un verre de vin rouge par repas est recommandée. Quant à la viande rouge, elle n’est présente dans l’alimentation que trois ou quatre fois par mois.

    Le régime crétois est un régime équilibré couvrant l’ensemble des besoins nutritionnels. Il ne repose pas sur des restrictions alimentaires drastiques. Il privilégie le plaisir de manger et la convivialité.

    Régime crétois : des bienfaits démontrés

    régime crétois

    Grâce à sa composition, c’est un régime qui protège l’organisme de nombreux facteurs de risques :

    • Des accidents cardiovasculaires réduits

    Les fruits et légumes associent de nombreux antioxydants ainsi que des vitamines C et E qui neutralisent l’excédent de radicaux libres dans le corps. Ils empêchent ainsi les dépôts graisseux et cellulaires d’altérer les artères. La survenue d’un accident cardiovasculaire est ainsi réduite.

    • Des maladies cancéreuses moins fréquentes

    Les fruits et les légumes ont également une teneur élevée en fibres et en substances végétales secondaires qui prévient les risques de maladies cancéreuses, particulièrement celles du système digestif.

    • Un cholestérol préservé

    Le régime crétois est pauvre en cholestérol alimentaire puisqu’il ne comporte que très peu de viande. L’excès en graisses saturées est ainsi maitrisé et ne fait pas monter le LDL- cholestérol, autrement dit le mauvais cholestérol.

    Inversement, l’huile d’olive est essentiellement constituée d’une graisse mono-insaturée, l’acide oléique, qui augmente le HDL-cholestérol (le bon cholestérol) et entretient les artères.

    • Une tension artérielle maîtrisée

    Riche en aliments d’origine végétale, le régime crétois contribue à une nette diminution de la tension artérielle, car l’absorption de potassium, connu pour faire baisser la tension, est favorisée.

    • Une espérance de vie allongée

    Les antioxydants présents dans les fruits et les légumes contribuent aussi à protéger contre les maladies du vieillissement. L’espérance de vie est ainsi allongée.

    • Un poids stabilisé

    La plupart des régimes alimentaires ne conduisent pas au poids idéal de façon durable. Après la perte de quelques kilos, ils reviennent souvent au galop. Le régime crétois offre une solution peut-être un peu plus longue, mais qui dure dans le temps. La perte de poids est progressive et stable.

    Régime crétois : de la théorie à la pratique

    Concrètement, que devons-nous mettre ou ne pas mettre dans nos assiettes pour adopter ce mode d’alimentation méditerranéen ?

    On évite (ou on réduit considérablement) :

    • Le beurre et la margarine
    • Le sucre (on opte pour le sirop d’agave ou le miel)
    • Les viandes rouges (trop riches en acides gras saturés)
    • Les produits à base de lait de vache (trop difficiles à digérer)

    On privilégie :

    régime crétois

    • Les légumes crus ou cuits (cuits à la vapeur pour préserver toutes les vitamines)
    • Les fruits crus, cuits et secs
    • Les céréales
    • Les poissons (de préférence gras, comme le saumon, le maquereau, la sardine ou encore le hareng)
    • Les viandes blanches
    • Les œufs
    • La salade
    • Le fromage, le lait et autres produits laitiers à base de chèvre et de brebis
    • Le pain (complet ou au levain)
    • Les herbes et aromates frais (qui sont excellents pour la santé et éveillent les papilles !)
    • 1 verre de vin rouge par repas (pour les polyphénols qui ont des propriétés antioxydantes naturelles)
    • L’huile d’olive (mais aussi les autres huiles riches en acides gras mono ou poly-insaturés, comme l’huile de noix, de soja ou de colza)

    Se régaler en mangeant sainement, c’est possible ! Le régime crétois, associé à un peu de sport (ne serait-ce que quelques minutes de marche ou de vélo par jour) préserve votre capital santé. C’est un nouveau mode de vie qui demande juste de changer ses habitudes alimentaires. Je vous assure que le jeu en vaut la chandelle !

     

    À lire également :

    Cathy Delcros

    Cathy Delcros

    Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
    Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
    Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
    www.larondedesans.fr
    Cathy Delcros

    Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This