Le Bloody Mary (« Marie la Sanglante » en anglais) est le cocktail de ceux qui aiment les épices. Fort en goût, à base de vodka et de jus de tomate, ce cocktail est un classique dont l’origine est controversée.

 

Bloody Mary

Choisissez votre version : créé à New-York au début des années 1920 en hommage à Marie Tudor, reine cruelle ou à Berlin sur la demande d’Ernest Hemingway, qui désirait un cocktail sans odeur. En effet il paraît que sa femme sentait son haleine quand il rentrait au domicile conjugal et qu’il l’appelait Bloody Mary quand elle se mettait en colère.

Si vous êtes un aventurier, vous pouvez aussi choisir la version espagnole dédiée à la pirate anglaise Mary Read, surnommée Bloody Mary pour son grand courage et sa férocité.

À boire avec modération, cela va de soi.

 

Ingrédients pour 1 verre

bloody-mary

  • 4 cl de Vodka
  • 12 cl de jus de tomate
  • 0,5 cl de jus de citron
  • 0,5 cl de sauce Worcestershire
  • 2 gouttes de Tabasco
  • Sel de céleri, sel, poivre
  • Pour décorer : 1 bâton de céleri et autres légumes ou fruits de votre choix (carotte, asperge, rondelle de citron, etc.)

Préparation

  1. Agitez la Vodka, les jus, les sauces dans un verre à mélanger avec beaucoup de glaçons.
  2. Versez dans le verre et ajoutez selon votre goût les sels et le poivre.
  3. Décorez avec la branche de céleri et ce que vous souhaitez.

 

Version « Soft »

bloody-mary

La version sans alcool de ce cocktail, appelée « Virgin Mary » est très simple : mélangez 15 cl de jus de tomate, 1 cl de jus de citron, 1 cl de sauce Worcestershire et 1 cl de Tabasco avec les glaçons. Versez et assaisonnez.

 

Envie de découvrir d’autres cocktails ?

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest