Chaque hiver, on entend beaucoup parler de la bronchiolite et de la bronchiolite du nourrisson. C’est un mot qui fait peur, surtout lorsque l’on ne sait pas exactement quels symptômes mettre dessus.

    Comme son nom l’indique, ce virus concerne les bronches des enfants et des nourrissons. Il est donc normal qu’il vous inquiète.

    Nous voulions donc vous expliquer comment la reconnaître et quoi faire si vous pensez que votre enfant en est atteint.

    La bronchiolite : comment la reconnaître et que faire ?

    La bronchiolite est une infection virale aiguë. Elle touche les bronchioles des enfants en bas âge. Elle apparaît en automne et en hiver. Le virus déclenche une inflammation des parois des bronchioles et une augmentation des sécrétions qui finissent par obstruer les voies respiratoires.

     

    Quels sont les symptômes de la bronchiolite ?

    Une bronchiolite débute comme un simple rhume ou une rhinopharyngite, avec une légère fièvre. Puis, on constate une toux sèche et une gêne respiratoire. La respiration devient sifflante.

    En parallèle, le nourrisson ou l’enfant a du mal à s’alimenter. Ce sont des symptômes qui durent généralement une dizaine de jours, mais une toux résiduelle peut perdurer pendant encore deux semaines.

    Ces symptômes peuvent paraître inquiétants,  mais sachez que la bronchiolite est une maladie bénigne. Il faut cependant faire très attention aux nourrissons et, très rarement, les hospitaliser.

    Le virus de la bronchiolite se transmet par les éternuements, la salive, la toux, les objets qui passent de main en main.

     

    Que faut-il faire en cas de suspicion de bronchiolite ?

    bronchiolite

    Bien sûr, inutile de vous conseiller de ne pas utiliser l’automédication. Les enfants en bas âge et les nourrissons sont fragiles. Cette maladie, même bénigne, nécessite un traitement adapté.

    Dès les premiers doutes, prenez rendez-vous avec votre médecin généraliste ou votre pédiatre.

    Si votre nourrisson de plus de 3 mois a quelques symptômes mais s’alimente, s’il a déjà consulté mais que les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez un médecin dans la journée.

    Si votre enfant a moins de 3 mois, qu’il est fragilisé par une naissance prématurée, qu’il respire mal depuis sa naissance, qu’il a une maladie cardiaque ou une pathologie chronique, s’il refuse de boire, s’il est extrêmement fatigué, s’il vomit ou a la diarrhée, si ses lèvres et ses doigts bleuissent et qu’il devient pâle, s’il respire mal, contactez directement un service d’urgences.

    Ces symptômes sont impressionnants, mais ils s’estompent relativement vite une fois que votre bébé est pris en charge.

     

    Les gestes utiles à votre enfant en cas de bronchiolite

    Le diagnostic est posé, le traitement donné. Maintenant, il faut adopter certains gestes en complément afin de soulager votre enfant :

    bronchiolite

    • Pensez à désencombrer régulièrement son nez, surtout avant les repas et les moments de sieste. Utilisez du sérum physiologique et des mouchoirs à usage unique.
    • En cas de fièvre, ne le couvrez pas trop.
    • Toujours en cas de fièvre, donnez-lui des bains de 10 minutes dans une eau à 2°C en-dessous de sa température corporelle.
    • Attention à la déshydratation : donnez-lui souvent à boire, par petites quantités.
    • Fractionnez ses repas s’il a du mal à manger et s’il est fatigué.
    • Aérez sa chambre au moins 2 fois par jour pendant 20 minutes minimum.
    • Maintenez-y une température de 18°C / 19°C maximum.
    • Couchez-le sur le dos et surélevez le haut de son matelas ou de son lit.
    • Ne fumez jamais près de lui.

    Afin de ne pas transmettre le virus de la bronchiolite ou ne pas l’attraper, lavez-vous régulièrement les mains, ainsi que celles de vos enfants, à l’eau savonneuse. N’échangez pas les tétines, biberons, verres, couverts, etc.

    Nettoyez les peluches et les jouets de votre bébé. Ne vous embrassez pas sur le visage, surtout si vous fréquentez une école ou une crèche. Dans la mesure du possible, évitez d’emmener vos enfants dans les transports en commun ou les supermarchés.

     

    Connaissez-vous les effets des sodas sur la santé ?

    Grippe : comment la prévenir et la soigner ? 

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This