Le cachemire est réputé pour son incroyable douceur, sa légèreté inouïe et sa chaleur inégalable. Agréable à porter sur la peau, il ne gratte pas et apporte une sensation de confort irrésistible qui séduit autant les femmes que les hommes.

Mais d’où vient le cachemire ? Quelles sont les étapes de sa fabrication ? Comment reconnaître un pull en cachemire de qualité et l’entretenir ?

Explications.

Le cachemire : une précieuse étoffe originaire de fibre animale

cachemire

Le cachemire est une fibre réalisée à partir de la longue et soyeuse toison des chèvres natives essentiellement de la Chine et des hauts plateaux de Mongolie. Élevées dans un environnement climatique idéal, aux températures extrêmement basses et à l’air très sec, ces chèvres, nommées Capra Hisca, sont productrices naturelles de cachemire.

La récolte de cachemire se fait à l’aide d’un peigne à la période de la mue, au printemps, puis les poils sont triés selon des grades sélectifs, ce qui élimine environ 80% du poids initial récolté. La laine est ensuite lavée pour être débarrassée de ses impuretés, et les poils durs sont enlevés du duvet afin d’obtenir la fibre la plus fine possible.

Vient ensuite l’étape de la teinture, puis celle de la filature permettant d’obtenir un fil fragile que l’on va tordre deux fils par deux fils pour réaliser un cachemire de 2,4,6 ou 24 fils.

La qualité de ces fibres explique le coût des vêtements en cachemire, sachant que sur environ un kilo de laine prélevé par an et par bête, seulement 250 grammes seront conservés, soit à peu près le poids d’un pull !

Comment reconnaître un pull en cachemire de qualité ?

cachemire

Il n’est pas toujours évident de reconnaître un beau cachemire à l’œil nu. Néanmoins, certains indices sont des gages de qualité indéniables assurant de faire le bon choix. Le toucher est l’un des moyens pour guider le futur acheteur.

En effet, le pull doit être doux, mais pas trop, car il s’adoucira au fil des lavages. Il doit aussi avoir été travaillé avec 2, 4, 6, ou 24 fils, qui seront déterminants quant à sa chaleur et résistance. De nombreux sites en ligne comme celui-ci proposent des modèles de très belle qualité pour satisfaire toutes les envies sereinement.

Il est également préférable de privilégier un pull 100 % cachemire, et de vérifier à l’intérieur, au niveau du col et des poignets, qu’il n’y a pas de couture sur l’envers.

Enfin, le prix est aussi un critère à prendre en compte. Il est en général en rapport avec la qualité du pull en cachemire.

Comment entretenir un pull en cachemire ?

Sauf mention particulière sur l’étiquette, plus le pull en cachemire est lavé, plus sa douceur se fait ressentir. Les lavages lui permettent ainsi de rejeter le surplus de matière utilisée lors de sa confection, et d’éviter qu’il ne bouloche avec l’usure du temps.

Il est généralement conseillé de le nettoyer à la main, avec juste une goutte de lessive, mais il peut aussi être mis en machine, en cycle laine, à froid, sans essorage ni ajout d’adoucissant. L’idéal est ensuite de le faire sécher à plat, sur une serviette. Mieux vaut éviter de le mettre sur un cintre, car sans essorage le pull sera gorgé d’eau et risquerait de se déformer en séchant.

 

 À lire également :

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest