Août : l’abandon remis en question.

    Août : l’abandon remis en question.

    Le soleil est à son zénith, les crissements des cigales nous font vibrer, les festivals estivaux battent leur plein, tout comme les réunions de famille. Août est là, c’est le moment où nous avons envie de nous abandonner.

    Et, en y regardant de plus près, il semblerait que nous soyons champions en matière d’abandon.

    Le joli mois de mai au pays d’Ubu.

    Le joli mois de mai au pays d’Ubu.

    Alors que le frisquet avril nous a semblé traîner en longueur, le joli mois de mai pointe enfin son nez.
    Comme chaque année, dès le 1er, nous célébrons les travailleurs et le travail. Toutefois, cette année, cela peut nous sembler paradoxal, puisque c’est au cours de ce même mois de mai que nous aurons à départager les deux lauréats du premier tour de la présidentielle, dont les programmes semblent être taillés sur mesure pour le patronat, et non pour la plèbe dont nous faisons partie.

    2017 arrive : aux citoyens de jouer.

    2017 arrive : aux citoyens de jouer.

    Janvier débarque alors qu’une partie d’entre nous est comme paumée, encore heureuse des festivités de fin d’année et des instants chaleureux passés en famille, mais également glacée par une actualité toujours dramatique.

    Comment se tenir chaud en novembre.

    Comment se tenir chaud en novembre.

    Alors que nous célébrons dès le 1er novembre tous les saints, les fumets de soupe au potiron, les bûches qui craquent dans la cheminée et les goûters composés de marrons chauds nous rappellent que novembre et l’automne se sont bel et bien installés.

    Septembre est là, il est temps de rentrer.

    Septembre est là, il est temps de rentrer.

    Après un été incontestablement chaud, voici venu le temps de la rentrée. Septembre est déjà là. Alors on troque bouées, maillots et crèmes solaires contre cartables, montres et agendas. Bien sûr, nous n’aurions pas craché sur quelques jours de farniente ensoleillés supplémentaires. Mais pour ce faire, il nous faut d’abord recharger notre crédit de vacances !

    Juillet, entre boulot et farniente.

    Juillet, entre boulot et farniente.

    Alors qu’on commençait à ne plus y croire, l’été et juillet se sont installés. Certes, nous sommes encore sous le choc de l’actualité de juin.
    Mais, une fois de plus, nous ne nous laisserons pas abattre.

    Juin, le soleil à son paroxysme.

    Juin, le soleil à son paroxysme.

    Le temps poursuivant sa course folle, juin débarque sans tambours ni trompettes. Il est vrai qu’eu égard à la météo du mois de mai, l’été ne semblait pas près d’arriver. Pourtant, Cannes a remballé son tapis rouge depuis deux semaines et Roland-Garros tend sur sa fin.

    En mai, on se plaît à aimer.

    En mai, on se plaît à aimer.

    Les journées déjà longues en attestent, la saison douce est bel et bien installée. Sans compter que le fond de l’air s’est nettement réchauffé.
    Aucun doute, le mois de mai est enfin arrivé.

    Pin It on Pinterest