Comme chaque début d’année, les médias nous annoncent une kyrielle de nouvelles mesures et de lois votées par nos hommes politiques. En 2017, nous ne serons pas épargnés et même particulièrement servis, dans bien des domaines.

Un point sur quelques-unes des principales nouveautés, à titre informatif uniquement.

2017 : les nouvelles mesures en place et à venir

 

Le prix du timbre augmente

Rien de très surprenant, le prix des timbres a augmenté au 1er janvier 2017. Pour les rouges (lettres prioritaires), il grimpe de 5 centimes, soit 85 centimes l’unité, pour les lettres vertes, il passe à 73 centimes, soit une augmentation de 3 centimes.

Les frais bancaires à la hausse

Dès le 1er janvier 2017, la majorité des banques a mis en place sa nouvelle tarification. Concrètement, les frais dits de « tenue de banque » (+ 13 % en moyenne) sont les premiers visés, ainsi que ceux au niveau du coût des cartes de paiement (+ 3,35 %) et des retraits effectués dans une banque concurrente (+ 4,5 %).

Les assurances emboitent le pas

2017

Au cours de l’année 2017, les tarifs des assurances habitation et auto ne seront pas épargnés. Globalement, les cotisations vont progresser d’environ 0,5 % pour l’habitat à plus de 2,5 % pour les voitures. Les tarifs des complémentaires santé pourraient également suivre rapidement l’exemple. Néanmoins, tous les assureurs ne joueront peut-être pas le jeu…

Le Smic laissé pour compte

Au 1er janvier 2017, le Smic, salaire minimum français, a augmenté de 0,93 %, passant ainsi de 9,67 € à 9,76 € brut de l’heure. Nous avons fait les calculs, cela correspond donc à un salaire brut mensuel de 1 480,27 € sur la base d’une durée légale de 35 heures hebdomadaires, contre 1 466,62 € au 1er janvier 2016. Soit un salaire net de 1 149,07 € à toucher dès la fin du mois de janvier.

Les impôts sur le revenu, un petit espoir

Geste fiscal pour toutes les classes moyennes, environ 5 millions de foyers vont bénéficier d’une baisse d’impôt sur le revenu de 20 % en moyenne. Elle concerne, entre autres, les célibataires ayant un revenu fiscal de référence compris entre 18 500 € et 20 500 €, ainsi que les couples dont les revenus sont compris entre 37 000 € et 41 000 €. Ce qui devrait représenter un gain moyen de 200 €.

Quant au prélèvement à la source, l’administration fiscale y travaille, mais il ne devrait débuter qu’en 2018, sur les revenus de la même année.

Les bulletins de paie dématérialisés débarquent

Sauf refus de l’intéressé, les employeurs peuvent remettre à leurs employés leurs bulletins de paie par voie électronique. Ils seront consultables sur leur compte personnel d’activité, le CPA, pendant 50 ans ou jusqu’aux 75 ans des salariés.

Le RSA réévalué tous les trimestres

Dans une optique de simplification, la demande de RSA, le revenu de solidarité active, se fera via Internet sur le site de la Caisse d’allocations familiales. Aucun justificatif ne sera à fournir et son montant sera figé pendant 3 mois, puis réévalué et ajusté si besoin.

La retraite des anciens combattants en augmentation

Cette pension va être normalement relevée de 11 %, soit passer à 702 € au lieu de 674 €.

Le Tiers payant obligatoire pour les femmes enceintes et les patients en ALD

2017

Le tiers payant est l’absence de frais médicaux à payer. En attendant qu’il se généralise à tous les Français, il s’applique systématiquement dès le 1er janvier 2017 pour toutes les femmes enceintes et les patients souffrant d’une affection de longue durée. Les médecins ne pourront donc pas leur refuser la dispense d’avance des frais remboursés par la Sécurité sociale.

Le divorce par consentement mutuel se passe du Juge des Affaires Familiales

En vertu d’un amendement adopté dans le cadre de l’examen du projet de loi pour une justice du XXIe siècle, les époux souhaitant divorcer par consentement mutuel n’auront plus à passer par la case tribunal, mais juste celle du notaire (coût, environ 50 €).

Le laps de temps pour déclarer une naissance s’allonge

Autrefois fixé à 3 jours, les jeunes parents bénéficieront à présent de 5 jours pour déclarer la naissance de leurs enfants à l’état civil.

La réparation automobile revisitée

2017

Les garagistes ont l’obligation de proposer aux automobilistes des pièces de rechange d’occasion à la place de pièces détachées neuves pour toute réparation depuis le 1er janvier 2017. Ce dispositif a pour objectif de faire baisser les factures des dépannages.

Conso, emploi, social, santé ou encore droits divers, de nombreuses règlementations en vigueur ou à venir vont jalonner le paysage français. Il ne nous reste plus qu’à suivre l’actualité et à prendre un peu de recul, tout en espérant qu’elles nous conduisent vers une année pas trop chaotique. À suivre…

 

À lire également :

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest