Votre enfant n’est ni trop gâté, ni pas assez, et pourtant il fait des caprices à se rouler par terre. Oui, c’est épuisant pour vos nerfs, mais sachez que cela l’est aussi pour lui.

    Alors, comment gérer ses caprices sans perdre son calme ? Pourquoi se met-il dans un tel état si vous lui dites tout simplement « Non ! » ? Essayons d’y voir un peu plus clair.

    Pourquoi est-il capricieux ?

    enfant et caprices

    C’est en général vers 2 ans qu’un enfant manifeste ses premiers caprices. Il grandit, commence à bien parler et tente tout simplement de s’affirmer. Il réalise que ses désirs ne sont pas forcément ceux de ses proches et cela ne lui plaît pas du tout.

    Alors, il s’oppose à ses parents et entre dans la confrontation : il fait froid, mais il refuse de mettre un manteau, il veut une sucrerie alors que c’est l’heure de passer à table… tout va être prétexte pour extérioriser votre refus par une colère, des crises de larmes, quitte même à se rouler par terre.

    Ces manifestations de colère expriment un ressenti tout nouveau pour lui : il n’est plus le centre du monde et il refuse cette idée.

    Comment réagir à ses caprices ?

    gérer les caprices de son enfant

    Difficile de garder son calme lorsque son enfant fait caprice sur caprice pour obtenir ce qu’il souhaite. La tension monte et l’on peut se sentir complètement démuni face à ce petit bout haut comme trois pommes qui nous en fait voir de toutes les couleurs…

    Essayez de comprendre l’élément déclencheur et pourquoi il se met dans un tel état. Expliquez-lui ensuite votre refus en lui donnant vos raisons : il repousse le moment du coucher ? Il le repousse en faisant un caprice ? C’est pour lui la façon de vous exprimer son mécontentement.

    Dites-lui que vous êtes fatigué après une longue journée de travail, que vous avez besoin de vous reposer, tout comme lui en a besoin pour bien grandir.

    Tentez d’anticipez ses crises : si des caprices reviennent systématiquement à un moment bien précis de la journée.

    C’est toujours le soir, avant d’éteindre la lumière de sa chambre qu’un caprice intervient ? Alors, parlez-lui, expliquez-lui en amont comment les choses vont se dérouler. Il a besoin d’être rassuré.

    Prévenez-le de la sanction qu’il aura s’il refuse de vous écouter. Il doit comprendre que se rouler par terre pour obtenir ce qu’il veut n’est pas un comportement normal.

    Expliquez-lui que s’il refuse d’obéir, il sera, par exemple, privé de la lecture que vous lui accordez chaque soir avant l’extinction des feux. Coordonnez toujours vos paroles et vos actes, c’est essentiel pour qu’il comprenne que l’on n’obtient pas ce que l’on veut par le biais d’un caprice.

    Et s’il va trop loin ?

    caprice enfant

    – Ne cédez pas, juste pour avoir la paix ! Cela ne le calmera pas forcément et ne l’aidera pas à comprendre qu’un caprice n’est pas nécessaire pour obtenir ce qu’il veut. De plus, cela l’incitera à recommencer de plus belle !

    – Faites preuve de fermeté, mais restez toujours calme. Les cris n’arrangeront rien. Montrez-lui que vous aussi vous avez vos limites et que trop, c’est trop. Parlez-lui doucement, mais fermement.

    Ne perdez jamais de vue qu’un caprice est l’expression d’une frustration : votre enfant s’affirme, il n’est pas d’accord avec vous et manifeste son désaccord par la colère.

    Aidez-le à se calmer, approchez-vous de lui pour lui faire un câlin. Il ne veut rien entendre ? Continuez ce que vous étiez en train de faire comme si de rien n’était tout en lui parlant calmement.

    Et n’oubliez pas : tous les enfants font des caprices, c’est un passage normal vers l’autonomie qui ne signifie en rien qu’il ne vous aime plus ! Bien au contraire, une fois calmé, vos bras seront son meilleur réconfort…

    Cathy Delcros

    Cathy Delcros

    Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
    Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
    Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
    www.larondedesans.fr
    Cathy Delcros

    Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This