Les disputes font partie du quotidien de toute fratrie. Si elles sont inévitables et constructives pour forger la personnalité de vos enfants, les bagarres et chamailleries répétitives peuvent devenir usantes pour toute la famille.

Pour ne pas être démuni face à ces situations conflictuelles et tenter de construire des relations plus sereines au sein de votre tribu, voici quelques pistes pour vous guider à mieux gérer les disputes entre frères et sœurs…

 

Essayez de considérer individuellement vos enfants

disputes entre frères et soeurs

 

Essayez d’adapter des règles collectives à la personnalité et à l’âge de chacun.

Respectez un horaire de coucher, oui, mais pas le même pour le petit de 3 ans et le grand de 12 ans.

Évidemment, ce qui sera à l’avantage de l’un à un moment donné le sera pour le second dans une autre situation.

Évitez de les comparer : chacun a ses points forts et ses points faibles et est unique. Ils ont besoin de se construire et de se sentir différents les uns des autres. Consacrez des moments en tête-à-tête avec chacun dès que possible, ils ont besoin de ces instants d’intimité privilégiés, seuls avec vous.

 

Laissez-les se disputer

C’est aussi un moyen, comme pour les adultes, d’exprimer colère et ressentiments. Que ces disputes éclatent à cause d’une rivalité due à de la jalousie ou tout simplement parce que chaque enfant a sa propre personnalité, elles sont normales et nécessaires.

 

Ne prenez pas parti

Il est préférable de rester neutre, car il est parfois difficile de connaitre l’origine de la dispute. En prenant la défense de l’un, cela peut être au détriment de l’autre qui ressentira un sentiment d’injustice.

Jouez l’apaisement, en favorisant le dialogue, non pas pour chercher qui a tort ou raison, mais pour que chacun mette des mots sur ses émotions : cela suffit souvent à désamorcer le conflit, si vous écoutez vraiment ce qui se dit.

Imposez des règles claires

disputes entre frères et soeurs

Les disputes entre frères et sœurs ne doivent pas dégénérer en violence physique ou verbale. Il est interdit de porter la main sur l’autre ou de prononcer des insultes. Si cette règle n’est pas respectée, expliquez-leur qu’ils encourront une punition. Mais attention : il faut sanctionner tout en étant juste et il n’est pas toujours facile de savoir qui a fait quoi ou qui a dit quoi à l’autre !

 

Faites-leur partager des moments de convivialité

disputes entre frères et soeurs

Arrangez-vous pour leur faire partager de nombreux moments de convivialité : rituels, fêtes, jeux, balades. Tout ce qui facilite l’échange et renforce les liens crée du positif dans la relation et diminue les tensions. De même, félicitez-les lorsque leur entente ne tourne pas au pugilat ! Ils seront fiers de vous faire plaisir et cela les encouragera à partager des moments de calme tous ensemble.

Mais dites-vous aussi que les conflits sont inévitables à toute relation humaine et qu’ils sont formateurs si on apprend à les verbaliser et à les résoudre.

Pour mieux appréhender les caprices d’un enfant, découvrez cet article : Comment gérer les caprices de mon enfant ?

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest