Topinambours, rutabagas, panais, autant de noms de légumes que prononçaient souvent nos grands-parents, mais que nous avons eu tendance à oublier.

Pourtant, ces légumes reviennent sur les étals du marché et, même, au rayon légumes des supermarchés. L’avantage de les cuisiner est de varier un peu les menus. Et puis, il faut le reconnaître, beaucoup se conservent très bien et sont peu onéreux.

La Rédaction de QuotiBien.fr adore ces légumes oubliés et voulait vous les présenter.

Cuisiner des légumes oubliés

Qu’est-ce qu’une vitelotte ? Ou encore une scorsonère ? Nous allons vous donner des noms de légumes que vous ne connaissez pas, ou que vous avez oubliés. Nous espérons que vous aurez envie de les découvrir dans les marchés.

En attendant, voici comment en cuisiner certains. En passant, nous allons vous dire quel goût ils ont, mais… nous vous suggérons d’organiser de petits quiz en famille ou entre amis. Vous allez voir, certains sont bluffants et se confondent avec d’autres que nous connaissons mieux.

 

Ils ressemblent à des courges

légumes oubliés

Connaissez-vous les coloquintes et autres pâtissons ? Nous commençons avec des légumes faciles. Ceux-ci sont sur les étals depuis longtemps. Il est probable que vos mamans ou vos mamies en décoraient même la maison.

Ce sont des cucurbitacées qui ressemblent à des courges et ont des formes très spéciales, pouvant donner libre cours, il est vrai, à l’imagination des plus grands décorateurs. Toutes les couleurs sont présentes dans les coloquintes. Les pâtissons, eux, sont plutôt blancs.

Vous pouvez les cuisiner comme des courges. Attention, les coloquintes sont plutôt des légumes laxatifs.

 

Ils ressemblent à des carottes

De nombreux légumes oubliés ressemblent à des carottes. C’est le cas des panais, qui ont la morphologie des carottes blanches et que l’on déguste de mille façons, en poêlée, en purée, en velouté. Ce légume est archi-présent dans les petits pots pour bébés.

légumes oubliésLe topinambour ressemble à une carotte grisâtre biscornue. Il a un arrière-goût d’artichaut et se cuisine aussi bien à la vapeur qu’en soupe ou en purée.

C’est un tubercule tellement résistant qu’il était le roi des légumes pendant la guerre. Facile à cultiver, il se conserve également longtemps à la cave ou au réfrigérateur.

La scorsonère a une allure de carotte plutôt noire. Il est un cousin du salsifis. Il a un goût de pissenlit, si bien que plutôt noir et aux saveurs de pissenlit, il avait mauvaise réputation : ses amateurs « bouffaient les pissenlits par la racine », disait-on.

Blanchissez-le comme un salsifis, ou encore comme un poireau, avant de le déguster.

 

Ils ressemblent à des pommes de terre ou des navets

En préparant cet article, nous sommes allés faire des courses au supermarché. Pensant acheter des navets, nous avons en fait acheté des… rutabagas. Un peu plus jaune que son cousin le navet, le rutabaga est un mélange de celui-ci et du chou frisé.

légumes oubliés

Il est parfait dans un pot-au-feu, une soupe, une purée de plusieurs légumes, une poêlée. Encore moins apprécié que le topinambour depuis la guerre, il revient à la mode et on le voit parfois même remis au goût du jour dans certaines émissions culinaires.

Qu’est-ce que la vitelotte ? C’est une pomme de terre à chair violette. Plus sucrée que sa cousine blanche, elle peut être préparée en purée, en potage, en chips. Au départ, ça peut surprendre, mais finalement, des chips violettes sur une table d’apéro, c’est plutôt rigolo.

Ces légumes ne sont pas les seuls que l’on peut voir revenir au goût du jour. Voici quelques noms qui sont amusants et dont nous vous parlerons peut-être bientôt : le chinedérape (sorte de brocoli), le crosne (tubercule), le raifort (une plante que l’on met dans le wasabi notamment), la tétragone cornue (nom pittoresque pour dire en quelque sorte « épinard »), ou encore l’arroche, le chervis ou le cardon.

Que pensez-vous de ces légumes ? Les cuisinez-vous déjà ? Si cela vous dit, nous pourrons sans doute trouver de délicieuses recettes à vous proposer afin d’épater vos enfants.

 

Articles cuisine à découvrir sur QuotiBien.fr :

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest