En cas de coup de fatigue généralisé ou de nerfs à fleur de peau, la plupart d’entre nous entament une cure de magnésium, sans parler des vitamines et autres minéraux.

En effet, quand on n’a pas de contre-indication, le magnésium, indispensable à notre organisme, nous aide à renforcer nos défenses naturelles.

Ne pas dépasser la dose recommandée en magnésium

Mais, comme tout ce qui est bon et même naturel, le magnésium, à haute dose, est toxique. Notamment pour les reins, qui auront le plus grand mal à l’éliminer (c’est encore plus vrai pour les personnes âgées, dont la fonction rénale se dégrade en vieillissant). Sans parler de l’effet laxatif, réversible, lui.

Les besoins en magnésium de chaque individu dépendent de nombreux facteurs : sexe, âge, état de grossesse pour les femmes. Mais, grosso modo, un adulte a besoin d’environ 300mg à 400mg de magnésium maximum par jour. Au-delà, les reins auront du mal à le filtrer.

De ce fait, lorsque vous suivez une cure de magnésium, il convient d’éviter les surdosages en limitant les apports à votre seul traitement. Boire des eaux enrichies au magnésium ou manger des aliments qui en sont riches ne vous apporterait donc aucun bénéfice, au contraire.

Mieux vaut en prendre en quantités moindres, quelques jours de plus, que de risquer un surdosage. Le principe est le même pour tous les minéraux et vitamines ; même la vitamine C, qui semble anodine, est toxique au-delà d’un gramme par jour.

À savoir : la prise de magnésium pouvant interagir avec la prise d’antibiotiques, mieux vaut espacer les prises de plusieurs heures et demander l’avis du médecin.

Ne pas boire plus de 2 litres par jour pour ne pas se déminéraliser

magnésium

Par ailleurs, s’il est recommandé de boire 1.5 à 2 litres d’eau par jour (avec ou sans magnésium), dépasser deux litres par jour, en revanche, est fortement déconseillé.

En effet, lorsqu’on boit trop, cela peut également fatiguer les reins, sans compter que cela fait plus uriner, donc plus éliminer, et qu’on perd ainsi les précieux minéraux qu’on a tant de mal à fixer. Suivre une cure de minéraux lorsqu’on boit trop sera donc inutile et nocif pour les reins.

En revanche, consommer des vitamines (dans le cas du magnésium, de la vitamine B6) aide à fixer les minéraux, elles sont donc vos meilleures alliées en période de cure.

Ainsi, lorsqu’on suit une cure (magnésium, fluor, vitamine C, etc.), il faut ajuster son alimentation afin d’éviter les mauvaises surprises.

Vous trouverez ici tous les bienfaits du chlorure de magnésium.

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité de QuotiBien.fr. Avant de consommer du chlorure de magnésium, du Nigari ou des huiles essentielles, demandez l’avis d’un professionnel de la santé compétent.

Laurence Buffet

Laurence est rédactrice et éditorialiste.
Surnommée « Huggie les bons tuyaux », elle touche à tout et ne paie jamais rien plein pot !
Bavarde et râleuse, ses Éditos mensuels ne mâcheront pas leurs mots !
How feel the Lau
Laurence Buffet

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest