Ma femme et moi n’avons jamais réellement eu cet idéal de mariage comme les petites filles qui rêvent de leur robe de princesse et d’un prince version Disney. C’est pourquoi, quand nous en avons parlé c’était une évidence, ce serait un mariage à notre image et à l’image de notre amour.

Nous nous sommes pacsées il y a un an. Et finalement, à force d’entendre les gens nous dire : « Maintenant que le mariage gay est autorisé, vous auriez pu vous marier quand même ! » Eh bien nous en avons parlé sérieusement et nous nous sommes lancées dans une demande à égalité.

À égalité, parce que c’est ce qui représente notre façon de vivre ensemble au quotidien. Ainsi, le 2 janvier 2015, nous avons officiellement annoncé que nous allions nous marier en fin d’année.

Nous avons beaucoup de chance car, depuis le début de notre relation, notre famille et nos amis n’ont jamais fait de différences quant au statut de notre relation. Pour eux, le mot homosexuel, n’est pas « dangereux », « contagieux » ni « honteux »… Pour eux, nous sommes « amoureuses et fusionnelles ».

Et c’est ce qui nous a permis d’en arriver là aujourd’hui Nous nous marierons donc en fin d’année, c’est décidé. Entourées de notre famille la plus proche et de nos témoins uniquement… L’essentiel sera là pour nous.

Finalement, toute cette histoire est digne d’un conte de fées. Mais, pour en arriver là, nous avons traversé un tas de périples qui nous ont finalement conduites l’une à l’autre. On nous surnomme « les Minous » (Oui… Très suggestif, on sait ! ). Nous avons chacune 27 ans et nous allons bientôt nous marier grâce à notre amour, notre famille et nos amis.

Merci de nous laisser témoigner sur votre blog, en espérant que ce sera lu par tant de lecteurs que nous réussirons peut être à obtenir plus de crédibilité, car c’est cela-même qui mène à l’authenticité de l’amour.

Nous ne parlons pas seulement en notre nom mais, aussi, pour ceux qui vivent une relation dont certains y voient le mal.

Pour que vous sachiez tous que ce n’est que de l’amour partagé ; on ne fait rien de mal, on s’aime, on ne tue pas. Cela ne doit pas être une honte ou une fatalité ; c’est juste penser autrement. Et, en l’occurrence, aimer différemment. Si vous arrivez à comprendre cela, alors notre façon de vivre ne devrait pas vous déranger. Pour le reste, nous savons que beaucoup nous apprécient à notre juste valeur et c’est un réel plaisir…

 

Merci QUOTIBIEN,

Les Minous (Jade et Mymy).

« Elles s’aiment et elles vont se marier »

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest