Le surpoids est un réel souci pour de nombreux parents : la santé des enfants est bien entendu l’enjeu principal de cette lutte contre l’obésité. Les conséquences d’une mauvaise alimentation peuvent, dans certains cas, poser d’énormes problèmes à vos enfants dès maintenant ou, plus tard, lorsqu’ils seront grands.

Voici 8 conseils pour éviter le surpoids à vos enfants et tous les problèmes qui en découlent.

 

Votre enfant est-il en surpoids ?

La surveillance du poids de votre enfant est primordiale, surtout les premières années de sa vie. Un enfant entre 3 et 10 ans grandit sans prendre beaucoup de poids. C’est normal, il s’affine par rapport à son gabarit de joli bébé joufflu et potelé (sur lequel il faut tirer un trait, ah ben oui… mais il sera tout aussi beau en mode « haricot vert » que « petit abricot »)…

Regardez sa courbe : s’il prend du poids en même temps qu’il grandit, il a des risques de devenir obèse. En cas de doute, demandez à votre pédiatre de vous expliquer la masse corporelle des 3 / 10 ans et de situer votre enfant. Pas de panique pour autant. Un enfant en surpoids ne devient pas forcément un adulte obèse, mais il est temps d’agir.

 

Être en surpoids : un danger potentiel pour la santé ?

surpoids

L’organisme est fragile et il faut y faire attention dès le plus jeune âge, ne pas se dire « on régulera à l’adolescence ». Chez l’enfant en surpoids, il peut apparaître une augmentation de la pression artérielle, du cholestérol, voire un diabète de type 2.

Et lorsque l’obésité est importante, on peut observer également des troubles ou interruptions des flux respiratoires, des troubles endocriniens ou des pathologies orthopédiques.

Ce sont de bonnes raisons de faire attention, sans forcément s’alarmer au moindre petit kilo pris. À vous maintenant d’éviter ce surpoids, par quelques gestes et habitudes simples à prendre au quotidien.

 

 

 8 conseils pour y parvenir

surpoids

1. Les aliments à éviter ou à limiter : les sodas, les jus de fruits, les confitures, les bonbons et autres confiseries, les aliments gras comme les viennoiseries, les crèmes glacées, les frites.

2. Donnez-leur uniquement de l’eau à boire pendant les repas et réservez le reste à des circonstances exceptionnelles, fêtes ou anniversaires.

3. Respectez les quatre repas quotidiens, sans négliger le petit déjeuner et le goûter. La collation du matin à l’école tend à être supprimée, mais si elle existe encore dans la classe de votre enfant tenez-en compte pour établir le menu de son petit-déjeuner.

4. L’exercice quotidien est nécessaire à votre enfant, autant d’un point de vue physique que psychologique. Marcher pour aller à l’école ou faire une commission, jouer au square, faire du vélo avec les copains, courir après le chien, tout est bon.

5. Adaptez les portions que vous donnez à table à l’âge de votre enfant : un petit de 3 ans n’a pas les mêmes besoins en viande ou en céréales qu’un ado de 14 ans.

6. N’achetez pas ce qu’il ne doit pas manger : difficile de résister si les placards sont remplis de bonbons ! En revanche, associez-le à la préparation des repas et présentez-lui de nouveaux goûts régulièrement, rendez-le curieux pour la nourriture et les nouvelles saveurs.

7. Ne vous servez pas de la nourriture comme d’une récompense, mais ne refusez pas non plus systématiquement de donner une friandise : l’interdit provoque l’effet inverse de ce que vous souhaitez.

8. Limitez les heures passées devant la télévision, proposez d’autres activités et… montrez l’exemple !

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité du blog. Avant de faire faire un régime inutile à votre enfant, consultez un pédiatre.

 

À lire également :

Énurésie nocturne : comment aider son enfant ?

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest