Les allergies aux pollens, moisissures, pollution et autres acariens, qui donnent des rhinites et le fameux « rhume des foins », sont présentes de février à septembre. Elles connaissent cependant un pic d’avril à juillet et concernent 20 à 25 % de la population française chaque année.

Si des traitements existent pour les cas les plus spécifiques, il y a heureusement des gestes à suivre au quotidien pour soulager les allergies du printemps.

 

Allergies du printemps, quels sont les symptômes ?

Vous êtes sans doute atteint du « rhume des foins » si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes :

allergies du printemps - QuotiBien

– yeux rouges qui piquent

– nez qui coule

– nez bouché

– maux de tête

– conjonctivite

– démangeaisons (notamment autour des yeux)

– perte d’odorat partielle ou totale

– fatigue

– asthme

 

Alors, que faire pour lutter contre les allergies du printemps ?

La barrière anti-allergènes passe par plusieurs sortes de précautions à prendre, dans et en dehors de la maison, ainsi que sur soi, à travers des remèdes naturels.

 

Dans la maison

allergies du printemps - quotibien

  • Aérez chaque jour, tôt le matin de préférence, ou en début de nuit, lorsque la chaleur et la pollution ne sont pas à leur maximum.
  • Faites sécher votre linge à l’intérieur.
  • Fermez vos fenêtres.
  • Mettez en marche un purificateur d’air avec filtre antiparticules.
  • Diffusez des huiles essentielles : lavande, eucalyptus, camomille, menthe poivrée, laurier ou encore estragon.
  • Faites vos poussières plus souvent.
  • Nettoyez votre literie une fois par semaine.

 

Dehors

  • Sortez de préférence en évitant les pics de chaleur et de pollution (après une averse ou le matin de préférence).
  • Portez des lunettes de soleil.
  • Ne vous frottez pas les yeux.
  • Roulez en voiture fenêtres fermées.
  • Consultez au besoin la carte des pollens du RNSA (Réseau National de Surveillance Aéro biologique : http://www.pollens.fr/les-bulletins/bulletin-allergo-pollinique.php), surtout pour programmer un week-end ou des vacances.
  • Évitez de tondre vous-même votre pelouse, si vous le pouvez.
  • En cas de jardinage « forcé », utilisez un masque et nettoyez vos yeux et votre nez avec du sérum physiologique en rentrant.
  • Après une promenade, changez-vous et mettez des vêtements propres.
  • Dès que vous rentrez, lavez-vous les mains, brossez vos cheveux et lavez-les plus souvent.

 

Remèdes naturels

miel pour lutter contre les allergies - quotibien

  • Le miel : chaque matin, prenez 2 cuillères à soupe de miel liquide de romarin.
  • Encore mieux : mangez du miel de votre région (vous connaissez sûrement de petits producteurs de miel sympas), ainsi votre corps s’habituera mieux au pollen des fleurs et arbres qui vous entourent.
  • Respirez des mouchoirs imbibés d’huile d’olive ou des huiles essentielles listées plus haut.
  • Dès la fin mars, n’hésitez pas à suivre une detox.
  • Faites une cure de 3 semaines de chlorure de magnésium ou de nigari (demandez l’avis de votre médecin si vous suivez un régime pauvre en sel).
  • Évitez de fumer ou de rester en contact avec les fumeurs.
  • Si vous ressentez des démangeaisons, prenez des bains tièdes sans rien mettre dans l’eau.
  • Si besoin, pensez aux traitements homéopathiques : sur les conseils de votre médecin ou pharmacien, prenez Sabdilla (9CH) contre les éternuements, Euphrasia (9CH) pour les yeux rouges qui piquent et coulent.

 

Recettes aux huiles essentielles

Si vous êtes adeptes des huiles essentielles, en plus de les diffuser, vous pouvez vous en servir dans des petites recettes contre les allergies.

 

Si les symptômes persistent 

Il est possible que vous ayez besoin de faire vérifier ce à quoi vous êtes allergique. Vous vous en rendrez compte si les symptômes persistent malgré ces gestes et remèdes. Consultez votre médecin, qui vous dirigera si besoin vers un allergologue.

 

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité de QuotiBien.fr. Avant de consommer du chlorure de magnésium, du Nigari ou des huiles essentielles, demandez l’avis d’un professionnel de la santé compétent.

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest