La Fête de l’Humanité, que l’on raccourcit souvent par « fête de l’Huma » est un événement populaire créé par le journal l’Humanité en 1930.

    Au départ fête politique, elle mêle également de nombreuses activités culturelles, notamment des concerts et des expositions.

    La Fête de l’Huma se déroule sur 3 jours, tous les ans à la mi-septembre. Zoom sur un événement populaire qui reçoit chaque année pas loin de 600 000 visiteurs.

    Cette année, elle a lieu les 11, 12 et 13 septembre 2015.

    Fête de l’Huma : les 85 ans d’un événement populaire

     

    Les débuts

    La création de la Fête de l’Humanité part d’une volonté d’organiser une manifestation de « solidarité prolétarienne ». C’est au parc Sacco et Vanzetti, dans le Val-d’Oise, que la première édition a lieu, en septembre 1930.

    La rédaction de l’Humanité a comme objectif de diffuser largement son journal, afin de le financer. L’entrée à cette époque est au tarif de 2 francs et une collecte est organisée afin de soutenir les mineurs en grève.

    La première édition ne compte que 1000 visiteurs.

    C’est en 1936, lors du Front populaire, qu’ont lieu les premiers concerts. La Fête de l’Huma se voit alors fréquentée par 300 000 visiteurs. Au fil du temps, les stands présents deviennent internationaux : outre la France, on y trouve représentées la Suisse, la Belgique, l’Angleterre, l’Union Soviétique. Malheureusement suspendue pendant l’Occupation, la fête bat son plein en 1954, en réunissant plus d’un million de personnes.

    La Fête de l’Humanité change plusieurs fois d’endroit. Jusqu’en 1956 elle a lieu au Bois de Vincennes, puis à Montreuil en 1958, puis aux terrasses de Meudon en 1959.

    De 1960 à 1998, elle se déroule au parc des Sports de La Courneuve, sur la pelouse de Reuilly du Bois de Vincennes, ou encore au parc paysager de La Courneuve. Depuis 1999, elle s’est installée à l’Espace fête du parc départemental de La Courneuve, près de l’aéroport du Bourget.

    Fête politique instaurée par le Parti Communiste, où les partis de gauche sont largement représentés, elle devient au fil du temps le rendez-vous de tous les citoyens. Dès 1980, la journée du vendredi, auparavant réservée aux militants, est ouverte au public.

     

    Le déroulement de la Fête

    fête

    Outre l’ouverture le vendredi au public, qui peut découvrir les stands de spécialités de toutes les régions de France et de nombreux pays du monde, la Fête de l’Huma c’est aussi une course à pied de 10 kms le samedi matin, ainsi qu’une expo culturelle.

    Quelques exemples : en 1967 Picasso, en 1974 les Impressionnistes, en 1982 Louis Aragon et les peintres de son siècle, en 1985 Contre l’Apartheid, en 1993 Notre planète vue du ciel, en 1995 Le centenaire de la naissance de Paul Eluard, en 2005 La peinture abstraite du XXème siècle…

    L’après-midi du dimanche a lieu un grand meeting politique, qui se termine par le chant de l’Internationale et, certaines fois, de La Marseillaise.

    La Fête de l’Huma est découpée en plusieurs espaces, où se produisent les artistes. Une grande scène reçoit des artistes de renom, tandis que sur les plus petites se produisent des artistes moins connus. Dans l’Agora, ainsi que d’autres stands, ont lieu des débats sur les thèmes de la politique, mais aussi de la culture, du sport, des médias. Des écrivains sont présents et dédicacent leurs livres, participent également à des débats.

     

    Au programme cette année

    Au programme cette année, sont prévus des artistes tels que Shaka Ponk, Manu Chao, Texas, La famille Chedid, Juliette Gréco et de nombreux autres.

    Mais aussi des expos, telles que l’Aventure électroacoustique et le Peuple de l’eau, les Bozos du Mali, entre autres.

    L’espace cinéma proposera la projection de Human, de Yann-Arthus Bertrand.

    Si vous voulez connaître toutes les infos sur les expos, les concerts, les stands, les tarifs, voici les liens Internet :

    http://fete.humanite.fr/

    https://www.facebook.com/FetedelHumanite?fref=ts

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This