Elle se fête à travers le monde chaque année le 21 juin. Plus de 100 pays dansent et chantent pour fêter la musique et l’arrivée de l’été, à travers festivals locaux, concerts urbains, concerts privés, spectacles amateurs, défilés d’harmonies municipales…

Tout est bon pour mettre en liesse la population tout au long de la nuit la plus courte de l’année. Elle se nomme en anglais « World Music Day » et parfois « Faites de la musique ». Mais elle se parle et se chante aussi en Espagnol, en Italien, en Allemand, en Colombien, en Suédois…

Cette fête populaire est l’une des préférées des Français. Zoom sur la belle histoire de la fête de la musique.

Zoom sur l’histoire de la Fête de la Musique

Imaginée en 1976 par Joël Cohen, célèbre musicien américain travaillant à Radio France, elle était pour lui destinée à être fêtée lors des deux solstices d’été et d’hiver, soit les 21 juin et 21 décembre.

 

Sa création

fête de la musique

La fête de la musique est réellement créée sous la présidence de François Mitterrand. C’est le ministre de la culture de l’époque, Jack Lang, qui se charge de sa mise en place dès l’année 1982. Elle est ainsi officiellement déclarée le 21 juin 1983.

Le succès est tout de suite au rendez-vous. Les Français, fidèles à cette fête, inventent chaque année de nouveaux concepts dans les rues de toutes nos régions.

Ce sont également des festivals qui se créent, ainsi que des concerts géants et, même, des émissions de télévision.

Dans les petits villages, les enfants défilent trompette au bec, sous les regards émerveillés de leurs parents, grands-parents et badauds dansant et frappant des mains.

Trente ans après, ce ne sont pas loin de 110 pays sur tous les continents qui s’embrasent de la même liesse populaire. En 2015, on estime que ce seront plus de 120 pays qui la célèbreront.

 

Pourquoi le 21 juin ?

Le 21 juin, c’est l’arrivée de l’été. Première raison de se réjouir. C’est aussi la journée la plus longue ou encore la nuit la plus courte (ce qui est bien suffisant pour les nombreux fêtards qui ne se couchent qu’au petit matin !).

La symbolique du sacre de la nature au début de l’été n’est pas sans rappeler les fêtes populaires comme celle de la Saint-Jean ou encore les fêtes des moissons, que notre pays connaît depuis l’antiquité.

En parallèle, dans les pays nordiques, on connaît des fêtes lors des mêmes périodes, où le soleil ne se couche pas. Elles s’appellent « Nuits blanches » à Saint-Pétersbourg. Idée reprise en France quelques années plus tard avec l’arrivée de la « Nuit Blanche » fêtée au moment de l’équinoxe d’automne, en octobre.

 

Le but de cette fête

fête de la musique

L’idée est de promouvoir la musique sous toutes ses formes, découvrir des méthodes, des idées innovantes de faire de la musique, lancer de nouveaux festivals et y donner accès au plus grand nombre.

Elle permet aux amateurs de se produire, certes de manière bénévole, dans des lieux qui leur sont ouverts, mais surtout ainsi de faire connaître leur art et leur talent.

Elle donne accès à la découverte de musiques traditionnelles, de folklores en tout genre, pour les gens du pays comme pour les touristes venant du monde entier, en ce début d’été, dans notre beau pays.

Elle présente toutes les musiques pratiquées dans le monde, tous les genres nouveaux que nous ne connaissons pas encore mais qui émergent chaque année.

Enfin, elle remet à l’honneur des styles de musique un peu oubliés. Car oui, ici en France et partout ailleurs dans le monde, toutes les musiques sont pratiquées, écoutées, dansées toute la nuit du 21 au 22 juin.

On n’hésite pas à couper la circulation, à fermer des rues, à ouvrir des terrasses sur les routes et agrandir celles des cafés. La fête est populaire, conviviale et même les voisins fatigués ne râlent pas si on entend de la musique forte toute la nuit. Il est vrai que voir la France dans la rue pour autre chose que pour râler est plutôt appréciable et magique

Alors, si cela ne doit arriver qu’une soirée par an, tant pis, mais… pourvu que ça dure !

Site officiel de la fête de la musique avec, notamment, le programme des festivités près de chez vous : http://fetedelamusique.culturecommunication.gouv.fr/

En parlant de musique… avez-vous lu notre article consacré au groupe mythique AC/DC ?

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest