Il n’y a pas que la fatigue et le stress qui déclenchent l’herpès et les boutons de fièvre. Il y a aussi le soleil.

Si vous êtes sujets à l’herpès, si vous sentez qu’un bouton de fièvre est sur le point d’apparaître, faites attention.

 

Herpès, bouton de fièvre, protégez-vous du soleil

 

Rassurez-vous, je ne vous demande pas de fuir le soleil et de passer votre été dans le noir… ce serait trop cruel ! Mettez chapeaux, lunettes de soleil (l’herpès peut être oculaire), vêtements clairs et légers afin de ne pas trop attirer le soleil.

Pensez à la crème solaire écran total et, surtout, au baume à lèvres d’indice protecteur élevé. Le beurre de karité est également très efficace.

Toutes les précautions à prendre contre les méfaits du soleil sont dans cet autre article.

 

En cas d’apparition du bouton

Herpès

Le bouton est là, le soleil aussi. Pas de panique !

Voici ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire pour qu’il disparaisse au plus vite :

  • Surtout ne pas…
    • Boire trop d’alcool, qui a le même effet que le soleil.
    • Se maquiller pour le camoufler : le fond de teint, il n’y a rien de pire pour l’étouffer et le multiplier !
    • Se fatiguer (autant que possible) car la fatigue est l’autre facteur de développement de l’herpès.
    • Toucher le vilain intriguant : éparpillement et invasion garantie !
    • Toucher ou embrasser les amis : l’herpès est contagieux sur soi, mais aussi entre nous.
  • Par contre, il faut…
    • Continuer à se baigner normalement : le bouton de fièvre n’aime pas le sable ni la mer.
    • Le soigner au plus vite. Si vous n’avez pas de traitement sous la main, voici quelques solutions : appliquez régulièrement du miel, de l’argile verte, de la camomille ou encore du citron. Pour le faire diminuer et apaiser d’éventuelles douleurs, vous pouvez éventuellement lui appliquer de temps en temps un glaçon.

 

Traitement préventif

Si vous savez que vous êtes sujet à l’herpès, il existe des solutions afin de l’éviter. Votre médecin traitant vous connait bien et il vous donnera le traitement qu’il vous faut afin que vous passiez un été tranquille.

Si vous êtes adeptes de l’homéopathie, je vous conseille en traitement de fond : Vaccinotoxinum 9 CH, 1 dose dès les premiers symptômes ; complétez avec Rhus toxicodendron 15 CH (5 granules toutes les 2 heures) et Staphysagria 9 CH (5 granules 4 fois par jour). Bien sûr, vous demandez auparavant l’avis de votre médecin.

J’espère que vous êtes rassurés et que vous ne penserez même plus à ces vilains boutons pendant tous ces jolis mois de soleil qui nous attendent. À vous la plage (pensez à m’envoyer une carte postale !).

En cas d’aphtes douloureux, voici également quelques conseils.

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest