Certes, les températures sont plus fraiches qu’aux beaux jours et la nuit tombe plus vite. Néanmoins, jardiner en hiver s’avère une excellente activité pour préparer le jardin pour le printemps.

Bien couvert, on remonte ses manches et on se met au travail sans tarder pour réaliser quelques travaux de base !

 

Jardiner en hiver : repensez votre jardin et cogitez aux améliorations à effectuer

 

Il s’agit là de préparer les grands travaux ! Faites un tour de votre jardin et dessinez en plan.

Emplacement du potager, allées à créer, bassin à installer, plantation d’une haie, faites preuve d’imagination et de logique pour restructurer votre espace. Notez la liste de toutes vos plantations et inscrivez les éventuels déplacements que vous envisagez. Même les jardins les plus désordonnés ont besoin d’être bien structurés pour être esthétiques, pratiques et agréables à vivre.

Vous envisagez la création d’une pelouse ? Délimitez la zone, labourez et bêchez le sol pour éliminer les pierres et les souches. Apportez ensuite un apport de compost pour améliorer la terre. La saison est également idéale pour réfléchir au futur système d’arrosage intégré.

 

Nettoyez le jardin de fond en comble

 

jardiner

Le cortège d’intempéries qui accompagne l’hiver met à mal le jardin. Certaines plantes ont pu être endommagées par le gel, quelques arbustes ont pu être fragilisés et leurs branches cassées, notamment par des chutes de neige.

Examinez minutieusement tous les recoins de votre jardin. Même si une plante vivace vous semble morte, taillez-la, mais n’arrachez pas sa racine. Qui sait, peut-être vous réserve-t-elle une belle surprise pour le printemps ?

Taillez les arbustes et les arbres et enlevez les branches abîmées. Ôtez la mousse sur les arbres fruitiers. S’il a plu récemment, profitez-en, car le sol est meuble. À la main, arrachez les grosses touffes de mauvaises herbes ainsi que les mauvaises herbes au milieu des allées et contre la maison.

Vous avez un bassin d’ornement ? Retirez les tiges ramollies des plantes aquatiques et ramassez les feuilles tombées dans l’eau. À l’arrivée des beaux jours, vous n’aurez plus qu’à remettre le système de filtration en route.

Côté potager, bêchez-le et désherbez-le manuellement. Préparez le terrain et travaillez le sol avec un amendement naturel, à base de fumier. Si vous craignez que des herbes repoussent en attendant le semis ou la mise en place de légumes, couvrez le sol avec des cartons épais et placez de grosses pierres dessus pour les fixer.

Pensez aussi à commander les graines que vous y planterez si ce n‘est pas encore fait. C’est le moment idéal pour penser aux moindres détails !

Si vous bénéficiez d’un abri chauffé, commencez les premiers semis. Certaines variétés comme les carottes, les choux, les endives, les poireaux ou encore les navets peuvent déjà être semées.

jardiner

Pensez aussi à ramasser les feuilles mortes et mettez-les sur le tas de compost. Le compost, non seulement enrichi le sol en éléments nutritifs, mais il améliore aussi sa fertilité de manière durable.

Enfin, songez aussi à vérifier vos outils de jardin. Nettoyez-les, aiguisez-les si besoin et changez les pièces défaillantes ou renouvelez ceux qui ne sont plus utilisables.

Encore un peu de patience et d’ici quelques semaines, vous profiterez de la douceur printanière pour continuer les semis et plantations !

 

À lire également :

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest