Témoignages

La rédac’ : articles au hasard

Trop d’info tue l’info.

Certes, je ne suis pas la première à adapter la célèbre phrase de Laffer à l’information, le jeu de mot étant facile. Pardon.
Mais c’est la première fois qu’on me donne l’espace nécessaire pour m’exprimer, alors j’en profite pour me lâcher et vous dire ce que je pense de la surabondance de non-information dont nous abreuvent certains médias, notamment certains sites Internet et chaînes d’information, les médias traditionnels suivant malheureusement cet exemple.

Aider les jeunes à tracer leur r-août pour éviter la déroute.

Août est là, pourtant les mots ne viennent pas tant ils nous trouvent déroutés. Encore une fois, nous pleurons des morts tragiques. Tristesse et colère ne cessent de s’entremêler, et rien n’est plus légitime tant la douleur est forte.

2017 arrive : aux citoyens de jouer.

Janvier débarque alors qu’une partie d’entre nous est comme paumée, encore heureuse des festivités de fin d’année et des instants chaleureux passés en famille, mais également glacée par une actualité toujours dramatique.

Juillet, entre boulot et farniente.

Alors qu’on commençait à ne plus y croire, l’été et juillet se sont installés. Certes, nous sommes encore sous le choc de l’actualité de juin.
Mais, une fois de plus, nous ne nous laisserons pas abattre.

Avril au fil de l’eau-teur !

Ça y est, on y est ! Grâce à vous, pour vous, le web magazine QuotiBien vient d’éclore. Après 9 mois de germination, d’arrosage et de petits soins, les premières fleurs de QuotiBien sont apparues sur la Toile le 14 mars dernier, précédant le printemps d’une semaine.
Dès le lancement de la page Facebook le 1er mars, nous avons eu la joie et la surprise de voir que nous étions suivis par 150 personnes, à qui nous adressons des mercis émus. Puis, le 1er avril, le compteur affichait X « J’aime » ! Autant vous dire que ça nous a donné une sacrée pêche. Surtout quand Céline, notre Community Manager, a réalisé que parmi vous tous, un certain Simon Baker, à jolies bouclettes blondes, était fan de notre page ! Le choc intersidéral. Elle n’y croyait pas. Vous non plus ?

Mon enfant est TED autistique, et alors ?

Je m’appelle Marlène, j’ai 44 ans et je suis maman de deux garçons : Gabriel 6ans ½, et Guillaume, 5 ans bientôt.
Gabriel est un enfant TED (Troubles Envahissants du développement) autistique. Je passe des heures à essayer de comprendre des demandes auxquelles je ne parviens pas à répondre.
Je passe des heures à gérer des crises sur les difficultés du moment, telles que l’amener aux toilettes, l’habiller, le laver le faire manger et j’en passe….

Juin, le soleil à son paroxysme.

Le temps poursuivant sa course folle, juin débarque sans tambours ni trompettes. Il est vrai qu’eu égard à la météo du mois de mai, l’été ne semblait pas près d’arriver. Pourtant, Cannes a remballé son tapis rouge depuis deux semaines et Roland-Garros tend sur sa fin.

Marie Texier est illustratrice et aquarelliste

Marie Texier est illustratrice et aquarelliste. La Rédac’ a eu un réel Coup de Cœur pour cette artiste. Il nous était impossible de laisser un tel talent dans l’ombre. Nous avons voulu en savoir davantage sur elle… Zoom sur le Quotidien de Marie !

Mars, le mois de QuotiBien.fr !

Mars déboulant avec ses giboulées, il est temps pour la rédaction de QuotiBien.fr de se poser pour célébrer son troisième anniversaire !

Reprendre du poil de la bête en septembre.

Alors qu’août n’en finit pas de se désagréger, voici qu’arrivent septembre et le moment de reprendre le cours normal de nos existences.




Reprendre ses études à 36 ans.

Alors que j’étais titulaire d’un DESS en droit notarial, et après plusieurs années d’activité, je me suis retrouvée au chômage. C’est là que l’idée s’est insinuée, saugrenue pour certains, de reprendre mes études pour me reconvertir dans des conditions optimales.
Ayant travaillé dans des associations sportives, il m’est naturellement venu à l’esprit d’enrichir mon cursus d’un Master 2 professionnel en droit du sport.
Inconscience ? Défi? Peine perdue ? Opportunité ?
C’est à ces questions (et à bien d’autres !) qu’il a fallu que je réponde pour prendre une décision, LA décision (rationnelle ?).

lire plus

Valérie : je suis locavore.

Je me suis rendue compte que j’étais locavore au début des années 2010, quand ce mouvement a commencé à faire parler de lui. Pour tout avouer, j’ignorais qu’un mot spécifique existait pour parler des gens « comme moi ».
Aujourd’hui, on peut me qualifier ainsi, pourtant je n’y suis pas venue par effet de mode ; je ne suis pas devenue locavore, je crois que je l’ai toujours un peu été.

lire plus

Mon enfant est TED autistique, et alors ?

Je m’appelle Marlène, j’ai 44 ans et je suis maman de deux garçons : Gabriel 6ans ½, et Guillaume, 5 ans bientôt.
Gabriel est un enfant TED (Troubles Envahissants du développement) autistique. Je passe des heures à essayer de comprendre des demandes auxquelles je ne parviens pas à répondre.
Je passe des heures à gérer des crises sur les difficultés du moment, telles que l’amener aux toilettes, l’habiller, le laver le faire manger et j’en passe….

lire plus

Les Temps d’Activités Périscolaires vus par un écolier !

Les Temps d’Activités Périscolaires, les TAP, mis en place dans les écoles maternelles et élémentaires depuis 2013, a imposé une réforme des rythmes scolaires. Celle-ci vise à mieux répartir les heures de classe sur la semaine, afin d’alléger les journées d’enseignement et favoriser l’apprentissage des écoliers.
Parfois mal perçu, ce temps d’activités organisé par les mairies des communes tend à prolonger la journée de classe des enfants, afin de leur donner accès aux pratiques artistiques, culturels et sportives.
Nous avons recueilli le témoignage d’un petit écolier…

lire plus

Appel à témoignages.

Parce que QuotiBien c'est pour vous et rien que pour vous, nous vous donnons régulièrement la parole et publions vos témoignages. Appel à témoignages   Pour les prochains témoignages, nous avons besoin de personnes concernées par les thèmes suivants : J'ai repris...

lire plus

Elles sont femmes, elles s’aiment, elles vont se marier.

Ma femme et moi n’avons jamais réellement eu cet idéal de mariage comme les petites filles qui rêvent de leur robe de princesse et d’un prince version Disney. C’est pourquoi, quand nous en avons parlé c’était une évidence, ce serait un mariage à notre image et à l’image de notre amour.

Nous nous sommes pacsées il y a un an. Et finalement, à force d’entendre les gens nous dire : « Maintenant que le mariage gay est autorisé, vous auriez pu vous marier quand même ! » Eh bien nous en avons parlé sérieusement et nous nous sommes lancées dans une demande à égalité.

lire plus

Newsletter

Nos infos hebdomadaires !

Pin It on Pinterest