Témoignages

La rédac’ : articles au hasard

Ludivine Albert parle avec les animaux.

Ludivine Albert parle avec les animaux. Cela peut vous paraître surprenant, pourtant ce métier porte un nom : le dialogue intuitif. Une approche qui permet de mieux comprendre l’animal, afin d’identifier et d’analyser ses problématiques pour l’en libérer.
La Rédac’ a eu un réel Coup de Cœur pour Ludivine. Il nous était impossible de laisser un tel talent dans l’ombre. Nous avons voulu en savoir davantage sur elle… Zoom sur le Quotidien de Ludivine !

Juin, sprint final avant les vacances.

L’air s’est considérablement radouci et les journées sont visiblement plus longues. Plus aucun doute possible, juin, et toutes les promesses dont il est porteur, est là. Boostés par le soleil, nous allons pouvoir totalement achever notre hibernation. Car nous allons avoir un programme chargé avant les grandes vacances.

Septembre est là, il est temps de rentrer.

Après un été incontestablement chaud, voici venu le temps de la rentrée. Septembre est déjà là. Alors on troque bouées, maillots et crèmes solaires contre cartables, montres et agendas. Bien sûr, nous n’aurions pas craché sur quelques jours de farniente ensoleillés supplémentaires. Mais pour ce faire, il nous faut d’abord recharger notre crédit de vacances !

Halte au gaspillage, nos poubelles débordent !

Ce n’est un secret pour personne, un des effets les plus pervers de notre société de surconsommation est le gaspillage, notamment le gaspillage alimentaire.
Nul n’ignore les chiffres : environ 10 tonnes de nourriture partent à la poubelle chaque année, le plus souvent encore emballée ! Sans avoir été consommée.
Si le Parlement vient de faire un pas en avant dans la lutte contre le gaspillage, le chemin restant à gravir est encore long, notre système de production montrant là ses limites.

Chaud le repas livré par drone solaire !

Le prototype d’avion propre Solar Impulse 2 vient d’entamer son tour du monde. Les images sont impressionnantes. Ce nouveau moyen de locomotion propre ne manque pas d’attirer l’attention des industriels de tous bords, notamment dans l’agro-alimentaire : le repas livré par drone solaire !

QuotiBien, c’est pour vous et rien que pour vous !

QuotiBien, c’est pour vous et rien que pour vous !

Novembre, s’épauler pour faire revivre la convivialité

Alors que la nature s’est parée de ses couleurs automnales et que la nuit arrive tôt, le doute n’est plus permis, novembre est là.

Liberté, fraternité, égalité… Et l’accessibilité des personnes handicapées ?

Si notre société bouge parfois très vite, il est des domaines où le statu quo semble être de mise.
Nous avons beau être au XXIe siècle, être régis par de grands principes (liberté de circulation, égalité de traitement…) et accomplir de grands exploits (envoyer des hommes dans l’espace étant de plus en plus facile), une partie de notre population est toujours maltraitée.
De qui je parle ? Entre autres, des personnes à mobilité réduite, pudiquement nommées PMR.

2017 arrive : aux citoyens de jouer.

Janvier débarque alors qu’une partie d’entre nous est comme paumée, encore heureuse des festivités de fin d’année et des instants chaleureux passés en famille, mais également glacée par une actualité toujours dramatique.

En mai, on se plaît à aimer.

Les journées déjà longues en attestent, la saison douce est bel et bien installée. Sans compter que le fond de l’air s’est nettement réchauffé.
Aucun doute, le mois de mai est enfin arrivé.




Reprendre ses études à 36 ans.

Alors que j’étais titulaire d’un DESS en droit notarial, et après plusieurs années d’activité, je me suis retrouvée au chômage. C’est là que l’idée s’est insinuée, saugrenue pour certains, de reprendre mes études pour me reconvertir dans des conditions optimales.
Ayant travaillé dans des associations sportives, il m’est naturellement venu à l’esprit d’enrichir mon cursus d’un Master 2 professionnel en droit du sport.
Inconscience ? Défi? Peine perdue ? Opportunité ?
C’est à ces questions (et à bien d’autres !) qu’il a fallu que je réponde pour prendre une décision, LA décision (rationnelle ?).

lire plus

Valérie : je suis locavore.

Je me suis rendue compte que j’étais locavore au début des années 2010, quand ce mouvement a commencé à faire parler de lui. Pour tout avouer, j’ignorais qu’un mot spécifique existait pour parler des gens « comme moi ».
Aujourd’hui, on peut me qualifier ainsi, pourtant je n’y suis pas venue par effet de mode ; je ne suis pas devenue locavore, je crois que je l’ai toujours un peu été.

lire plus

Mon enfant est TED autistique, et alors ?

Je m’appelle Marlène, j’ai 44 ans et je suis maman de deux garçons : Gabriel 6ans ½, et Guillaume, 5 ans bientôt.
Gabriel est un enfant TED (Troubles Envahissants du développement) autistique. Je passe des heures à essayer de comprendre des demandes auxquelles je ne parviens pas à répondre.
Je passe des heures à gérer des crises sur les difficultés du moment, telles que l’amener aux toilettes, l’habiller, le laver le faire manger et j’en passe….

lire plus

Les Temps d’Activités Périscolaires vus par un écolier !

Les Temps d’Activités Périscolaires, les TAP, mis en place dans les écoles maternelles et élémentaires depuis 2013, a imposé une réforme des rythmes scolaires. Celle-ci vise à mieux répartir les heures de classe sur la semaine, afin d’alléger les journées d’enseignement et favoriser l’apprentissage des écoliers.
Parfois mal perçu, ce temps d’activités organisé par les mairies des communes tend à prolonger la journée de classe des enfants, afin de leur donner accès aux pratiques artistiques, culturels et sportives.
Nous avons recueilli le témoignage d’un petit écolier…

lire plus

Appel à témoignages.

Parce que QuotiBien c'est pour vous et rien que pour vous, nous vous donnons régulièrement la parole et publions vos témoignages. Appel à témoignages   Pour les prochains témoignages, nous avons besoin de personnes concernées par les thèmes suivants : J'ai repris mes...

lire plus

Elles sont femmes, elles s’aiment, elles vont se marier.

Ma femme et moi n’avons jamais réellement eu cet idéal de mariage comme les petites filles qui rêvent de leur robe de princesse et d’un prince version Disney. C’est pourquoi, quand nous en avons parlé c’était une évidence, ce serait un mariage à notre image et à l’image de notre amour.

Nous nous sommes pacsées il y a un an. Et finalement, à force d’entendre les gens nous dire : « Maintenant que le mariage gay est autorisé, vous auriez pu vous marier quand même ! » Eh bien nous en avons parlé sérieusement et nous nous sommes lancées dans une demande à égalité.

lire plus

Newsletter

Nos infos hebdomadaires !

L’Édito de février 2018

Édito Quotibien de février 2018

Pin It on Pinterest