C’est à partir de la quarantaine, plus souvent chez les femmes, qu’apparaissent les premières douleurs articulaires. Les maladies de types arthrite, arthrose et les rhumatismes sont l’une des causes les plus importantes de consultations médicales chaque année.

L’été, avec la chaleur et les caresses du soleil, les douleurs s’apaisent et l’arthrose se fait moins sentir. On aurait presque tendance à l’oublier. Mais si elle dort, elle ne disparaît pas pour autant.

Que faire, alors que l’automne arrive, pour contrer un peu le réveil de l’arthrose ? Voici quelques pistes (qui, bien sûr, ne dispensent pas d’un suivi médical).

L’automne : le retour de l’arthrose

L’arthrose est une dégradation du cartilage d’articulations situées dans les doigts, les genoux, les hanches. Le plus souvent, elle touche un seul côté du corps. Les symptômes les plus courants sont la raideur des articulations, voire une déformation des os et, bien sûr, une forte douleur.

Lorsque les douleurs deviennent chroniques, les articulations peuvent craquer ou gonfler. Surtout en automne, avec le retour d’un temps plus humide. Dans ce cas, les médecines douces permettent un soulagement sans utilisation d’anti-inflammatoires, ou à moindre dose. Renseignez-vous auprès de vote médecin traitant ou d’un rhumatologue.

 

Les nutriments

arthrose

Les douleurs articulaires sont accentuées par des carences alimentaires. On peut lutter contre l’usure du cartilage en lui apportant des oligo-éléments et des minéraux. Votre organisme a besoin essentiellement de :

  • Sélénium, qui est antioxydant et prévient notamment le vieillissement des tissus de l’articulation. Achetez en pharmacie des granions de sélénium. Pour augmenter leur efficacité, prenez en parallèle de la vitamine E, vendue aussi en pharmacie ou présente naturellement dans l’huile de tournesol, les amandes, noisettes, pissenlits, abricots secs et les œufs.
  • Manganèse, qui contribue à la synthèse du tissu conjonctif (tissu de soutien qui protège les organes qu’il entoure). Associez le manganèse au cobalt, nutriment primordial sur les terrains arthrosiques de l’âge mûr.

 

Les plantes

Vous pouvez aussi utiliser les vertus antalgiques de certaines plantes, qui agiront directement là où vous avez mal.

arthrose

  • Le romarin est anti-radicalaire. Cela signifie qu’il lutte contre les radicaux libres, responsables de l’ankylose articulaire. Buvez une infusion de romarin après chaque repas.
  • L’ortie soulage naturellement la douleur. Demandez à votre pharmacien de vous préparer un onguent à appliquer en léger massage local.
  • L’harpagophytum lutte contre les raideurs. Elle est anti-inflammatoire et antalgique. Demandez à votre pharmacien de vous préparer une teinture-mère et prenez-en entre 25 et 75 gouttes, selon ses conseils.
  • L’arnica, en infusion sur des compresses, ou en huile de massage, est elle aussi très efficace pour lutter contre les douleurs et donner une sensation de bien-être presque immédiate.

 

L’homéopathie

  • Si vous sentez que l’humidité aggrave vos symptômes, que le matin vous vous trouvez plus « raides », c’est que toutes vos articulations sont concernées. Prenez dans ce cas Rhus toxicodendron 7 CH, 2 granulés 3 fois par jour.
  • Si vous sentez que certains mouvements, comme des étirements, améliorent votre état, si vous sentez dans les lombaires et les genoux une faiblesse et une raideur, prenez plutôt Radium bromatum 7 CH, 2 granules 3 fois par jour.
  • Si vos poussées d’arthrose sont chroniques et accentuées par le froid, qu’elles disparaissent avec un apport de chaleur, préférez Bryonia alba 7 CH, 2 granules 3 fois par jour.

Le chlorure de magnésium est également un produit qui peut vous aider en cas d’arthrose. Lisez ici tous nos conseils à son sujet ; ainsi que ses possibles contrindications ici.

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité de QuotiBien.fr.

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest