Fréquente chez les ados, la maladie de Sever est une pathologie de la puberté localisée au niveau des talons. Liée à la croissance de l’enfant et à une activité sportive intense, elle est bénigne, mais nécessite une prise en charge rapide, afin de soulager les douleurs localisées.

Comment la détecter et la traiter ?

Explications.

 

Maladie de Sever : attention aux jeunes sportifs !

Maladie de Sever

Si votre enfant est très actif ou fou de sport, notamment ceux demandant des foulées et sauts, tels que le football, la danse, la gymnastique, le basket, le tennis ou l’athlétisme, et qu’il pratique régulièrement sa passion, il se peut qu’il se plaigne de douleurs à un talon, ou parfois les deux en même temps.

La maladie de Sever, également appelée « ostéochondrite juvénile calcanéum », apparait généralement au cours de la puberté, le plus souvent entre 8 et 15 ans. Cette pathologie touche l’os du pied, le calcanéum, qui forme la saillie du talon.

Une croissance rapide et une activité physique soutenue fragilisent la zone de croissance de l’os sur laquelle s’insère le tendon d’Achille. Elle devient inflammatoire lorsqu’elle est trop sollicitée et, pendant et après l’effort, l’enfant se plaint de douleurs au niveau du talon, équivalentes à celle d’une tendinite, et peine à poser le pied au sol.

 

Maladie de Sever : quels sont les symptômes et signes ?

La maladie de Sever se caractérise par les symptômes et signes suivants :

  • Douleurs intenses localisées au niveau du talon (ou des deux) ou sur les faces latérales de l’arrière-pied.
  • Douleurs accentuées par la marche ou les efforts, mais soulagées au repos.
  • Difficultés à poser le talon au sol.
  • Marche sur la pointe des pieds.
  • Absence de signes cliniques la nuit.

 

Maladie de Sever : diagnostic et traitement

Si votre enfant présente des signes de la maladie de Sever, il est essentiel de consulter. Votre médecin généraliste posera rapidement un diagnostic en fonction des signes cliniques et habitudes de vie de votre enfant (période de croissance importante, douleurs à la palpation du talon, pratique intensive d’une activité physique, etc.).

Normalement, aucun autre examen complémentaire n’est nécessaire. Néanmoins, en cas de rougeur localisée ou d’œdème, il prescrira une radiographie pour s’assurer qu’aucune autre pathologie de l’os n’est à l’origine des symptômes.

Il n’existe pas de traitement à proprement parler. Le médecin ne peut que préconiser une pause sportive de 4 semaines. Durant cet arrêt, l’enfant doit limiter les efforts pendant la journée, y compris ceux scolaires lors des jeux à la récréation. Cependant, il peut aussi recommander des activités sportives sollicitant moins les talons, comme de la natation.

Il peut aussi proposer le port de semelles orthopédiques adaptées. Formant un coussin protecteur, elles amortissent les talons lors des impacts au sol. Pour soulager les douleurs, des poches de glace s’avèrent aussi très efficaces.

La disparition des douleurs est très variable selon les enfants. En moyenne, la guérison est estimée entre 6 et 15 mois. Bien que la maladie de Sever puisse réapparaitre de temps à autre sous forme de crises lors de la poursuite de la croissance, elle ne laisse aucune séquelle.

 

À lire également :

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Les derniers articles par Cathy Delcros (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest