Mars, entre lâcher prise et sauter à l’eau

Mars est là et son arrivée nous met en joie. Si l’hiver a été bref, les dernières semaines nous ont laissé un souvenir glacial. Frimas, neige, verglas, avalanches, nous avons eu droit à la totale. Cela fait donc un bien fou au corps et au moral de voir la nature se réveiller et les températures remonter. Les bourgeons des arbres fruitiers pointent, comme autant de promesses gourmandes et vitaminées.

Le soleil se couche déjà sensiblement plus tard et le passage à l’heure d’été le 4ème dimanche de mars va nous offrir de longues plages horaires ensoleillées. De quoi faire une bonne cure de vitamine D et réveiller nos corps et nos esprits engourdis. Alors, ne tombons pas dans le piège de la procrastination, cette force intérieure qui nous pousse à tout remettre au lendemain et qui sera mise à l’honneur au cours de sa Journée le 25 mars. Certes, cela fait du bien de temps à autre d’arrêter de se mettre la pression et de se laisser aller ; lâcher prise est même parfois vital. Mais mars est aussi le mois du printemps et du grand nettoyage qui va avec.

Nous rangeons nos intérieurs, nous trions ce qui ne sert plus dans nos placards. Profitons-en pour en faire autant dans nos têtes : chassons les pensées négatives pour pouvoir nous concentrer sur l’essentiel. Une sorte de « détox » mentale.

Des manifestations comme la Fête des Violettes à Tourrettes-sur-Loup, la Carnaval Vénitien d’Annecy ou le Salon du Livre à Paris seront autant d’occasions de passer du bon moment et capter des ondes positives.

Sans compter que mars est aussi le mois des giboulées, le mois des hydres, de la fonte des glaces, de l’eau en fait. Ainsi, la Journée Mondiale de l’eau se tiendra le 22 mars. Il ne faut pas oublier que la moitié de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable, aux sanitaires…

C’est aussi vrai en France, où trop de personnes encore ne peuvent ni boire ni se laver quand c’est pourtant nécessaire. L’eau, qui nous est vitale, est elle aussi devenue un business, alors mobilisons-nous pour arrêter cette injustice. Pour pouvoir offrir un monde pas trop cabossé aux prochaines générations, il va nous falloir sauter à l’eau !

Laurence Buffet

Laurence Buffet

Laurence est rédactrice et éditorialiste.
Surnommée « Huggie les bons tuyaux », elle touche à tout et ne paie jamais rien plein pot !
Bavarde et râleuse, ses Éditos mensuels ne mâcheront pas leurs mots !
How feel the Lau
Laurence Buffet

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest