Fiers de nos symboles gastronomiques français, nous crions haut et fort, une baguette de pain à la main et un béret sur la tête, qu’il n’y a rien de meilleur au monde que notre fromage et notre… vin !

À tel point que nous osons également prétendre que boire du vin est bon pour la santé. Si, si, nous en somme souvent persuadés.

Alors, est-ce vrai ? Comme souvent, la réponse se nuance en « oui et non ».

 

Du pain, du fromage et… du vin ?

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout ? La réponse ne va pas être très originale, mais elle est évidente : « modérément »…

 

Oui, le vin a ses vertus

vin

Ce slogan va sans doute vous rappeler quelque chose : « Un verre ça va, trois verres bonjour les dégâts ». Eh bien cette phrase n’est pas dénuée de sens… Car le vin est bon pour le cœur, dit-on, mais avec modération.

Chez les sujets buvant modérément du vin, des études ont constaté moins d’angines de poitrine et d’infarctus du myocarde que chez les sujets ne buvant pas du tout d’alcool. Le vin fait également reculer le diabète.

De là à dire qu’il faut se mettre à boire, ce serait exagéré. Mais la quantité recommandée est bien de deux verres de vin par jour. Ou deux verres d’un autre alcool, ou un apéritif et un verre de vin, peu importe. Car il a été démontré également que les différences avec la bière ou le whisky, par exemple, sont infimes. Il n’y a pas, non plus, plus de vertus dans le vin rouge que le vin blanc.

Par contre, si la consommation devient supérieure à deux verres par jour, le vin devient alors un poison pour le corps. Du côté bénéfique on passe plutôt à l’apparition d’autres maladies, notamment cancéreuses. Il est recommandé 17 verres maximum pour un homme et 11 verres pour une femme par semaine.

 

Boire « trop » : quels dangers ?

vin

Boire 11 ou 17 verres par semaine n’autorise pas à les boire en une seule soirée. Là, il y a réel danger. Il vaut mieux une consommation légère et régulière. Boire tout en une seule fois c’est engager des risques pour l’organisme et le cœur.

L’alcool déshydrate et augmente la tension artérielle. On s’en rend compte lorsque l’on a la « gueule de bois ». Une grande quantité d’alcool bue en une fois aggrave les risques de pancréatite, de cirrhose, et peut devenir rapidement addictif, avec tous les problèmes que cela engendre.

Mieux vaut donc ne pas trop se dire que le vin est bon pour la santé, mais plutôt penser que, consommé modérément, il n’est pas dangereux. Accompagnez-le de nombreux verres d’eau et évitez de fumer trop en même temps que vous buvez.

Attention, l’alcool tue plus de personnes qu’il n’en soigne !

 

Autres articles sur la santé qui pourraient vous intéresser :

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest