Depuis toujours, lorsque l’on vous demande, Messieurs, ce qui vous dérange le plus dans votre apparence, vous répondez : vos toutes petites bouées d’amour (je dis bien « d’amour » et « toutes petites »), votre calvitie naissante et vos pellicules.

Parlons aujourd’hui de ce dernier problème (mais nous pourrons, à l’occasion, parler des autres) : les pellicules.

Non, elles ne sont pas une fatalité. Oui, nous pouvons les terrasser.

Que sont les pellicules ?

Avant de combattre l’intrigante, il faut savoir qui elle est. Je vais vous aider à la cerner car, vous ne le savez peut-être pas, mais il existe deux types de pellicules (je sais, plus c’est petit, plus c’est fourbe…)

Les pellicules sont des petits fragments de peau morte du cuir chevelu. La plupart d’entre elles apparaissent lors d’un renouvellement des cellules plus rapide que d’habitude. Les peaux mortes n’ont plus assez de temps pour s’éliminer naturellement et restent coincées dans vos cheveux.

Il existe deux sortes de pellicules : les sèches et les grasses.

  • Les sèches sont les plus courantes, ce sont celles qui tombent sur vos épaules comme des flocons de neige, vous savez ? Et qui vous font regretter d’avoir mis un complet noir !
  • Les grasses sont beaucoup moins visibles. Elles restent collées au cuir chevelu et se présentent sous forme de petites plaques jaunâtres. À la longue, elles peuvent provoquer des démangeaisons puis, si on ne les traite pas, une chute précoce des cheveux.

Les pellicules peuvent avoir plusieurs causes, qu’il est peut-être bon d’identifier, afin de limiter le problème et faciliter le traitement. Sachez qu’elles apparaissent sur tous les types de cheveux. Elles peuvent venir d’un problème d’irritation, d’une hausse de la température, d’un changement de régime alimentaire, d’un dérèglement de l’organisme ou encore du stress.

Elles peuvent être provoquées également par la pollution, des shampooings trop détergents, des permanentes, teintures, défrisages, ou encore le port fréquent d’un casque ou de chapeaux et de bonnets. En effet, la chaleur ne peut qu’aider leur prolifération.

Comment les éliminer ?

pellicules hommes

Si vous avez réussi à déterminer les causes de leur apparition, vous avez déjà quelques pistes à explorer, afin de favoriser les soins que vous choisirez : dormir plus, manger plus équilibré, ne pas agresser vos cheveux en les laissant sécher à l’air libre et en portant moins souvent de chapeaux… Adoptez les aliments riches en vitamine B (fromage, yaourts, abats, thon, haricots secs, lentilles, champignons crus, avocats, brocolis, saumon poché…) et renoncez un moment au chocolat et au sucre.

Lavez régulièrement peignes et brosses, désinfectez-les de temps en temps (le vinaigre blanc ou le bicarbonate sont parfaits pour ça). Brossez énergiquement vos cheveux matin et soir. Lavez-les à l’eau tiède, en massant bien le cuir chevelu et faîtes si possible 3 shampooings par semaine. Rincez abondamment, toujours à l’eau tiède.

Et puis, suivez les petits traitements naturels que je vous conseille dans le paragraphe suivant pour les pellicules sèches, aussi longtemps que les symptômes persisteront, voire même une semaine ou deux supplémentaires.

Pour les pellicules grasses, je vous conseille en plus de mes recommandations, les shampooings spécialisés dans les pharmacies ou, si elles sont vraiment abondantes, de prendre un rendez-vous chez un dermatologue spécialiste du cuir chevelu.

Petites recettes naturelles contre les pellicules sèches

  • Une fois par semaine, appliquez l’un de ces 2 mélanges au choix : du vinaigre de cidre dans lequel vous aurez laissé macérer une branche de thym ou du romarin, ou 2 cuillères à soupe de sel fin dans ½ verre d’eau tiède. Laissez agir au moins 30 min pour le premier mélange (jusqu’à 1h maximum), 10 min pour le second.
  • 1 à 2 fois par semaine, faîtes un shampooing doux auquel vous ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle (à choisir parmi : pépin de pamplemousse, tea tree, lavande, romarin ou eucalyptus).
  • Une fois par semaine, faîtes un autre soin :
    • Sur cheveux à tendance grasse: un masque d’argile verte, en insistant bien sur les racines. Enveloppez si possible les cheveux à l’aide d’une serviette pendant 30 min (maximum 1h), puis faîtes un shampooing doux. Lors du dernier rinçage, utilisez une infusion de thym ou de romarin.
    • Sur cheveux à tendance sèche: un mélange de 2 jaunes d’œufs dans un verre d’eau tiède. Massez le cuir chevelu, gardez la préparation pendant 15 min puis faîtes un shampooing doux. Lors du dernier rinçage, utilisez une eau légèrement vinaigrée.

Ne vous découragez pas, les pellicules peuvent persister pendant 1 à 2 mois. Si, au bout de 3 mois, vous n’en venez pas à bout, consultez un médecin ou un dermatologue.

Mais, pensez à prendre soin de vos cheveux au quotidien en lisant cet article : Prendre soin de ses cheveux, côté masculin.

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest