Un départ en week-end ou en vacances se profile à l’horizon et vous vous dites « Loulou va encore vomir ! » Ou même « je vais avoir des nausées tout le long du trajet ! »

Le mal des transports, on l’a ou on ne l’a pas. Il est dû à un décalage entre les informations sensorielles transmises par les yeux et celles données par les oreilles. Il est plus fréquent chez les enfants, qui ont encore un mécanisme d’équilibre plus sensible que les adultes.

Mais il existe des remèdes que l’on peu utiliser, adultes ou enfants, contre le mal des transports, et qui restent très naturels.

Quels petits remèdes utiles contre le mal des transports ?

 

  • Les bracelets d’acupression

Ce sont des bracelets qu’on achète en pharmacie, ou sur Internet, et qui donnent une petite pression constante sur les points correspondant aux nausées. En complément, ou si vous n’avez pas de bracelet, massez-vous les tempes et les poignets.

 

  • Le massage de l’estomac

Mélangez 100 ml d’huile végétale, à laquelle vous ajoutez 50 gouttes d’huile essentielle de basilic et 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Dès que les nausées surgissent, massez l’estomac avec ce mélange huilé, sans appuyer trop fort.

 

  • Le sucre à l’alcool de menthe

Pour les adultes (qui ne conduisent pas), un remède efficace consiste à imbiber un sucre de quelques gouttes d’alcool de menthe à sucer pendant le début du voyage.

 

  • Le gingembre

Parmi ses nombreuses vertus, le gingembre a celle de stopper les nausées et, donc, le mal des transports. Mâchez un morceau de rizhome avant et pendant le trajet.

 

  • Les astuces de grand-mère

On peut les trouver saugrenues, farfelues, complètement dingues, mais… ces astuces ont leurs adeptes et après tout, pourquoi ne pas les essayer ? Si vous le faites, n’hésitez pas à venir nous en parler.

  • Certaines de nos grand-mères plaçaient sur leur poitrine une grosse poignée de persil au bout d’un fil,
  • D’autres appliquaient un sachet d’aspirine à l’aide d’un sparadrap sur leur nombril,
  • et enfin les dernières (mamans de marins) mangeaient des bananes avant de partir. Les bananes seraient l’aliment qui irriterait le moins le tube digestif.

Vous avez donc quelques pistes pour éviter le mal des transports lors de votre prochain voyage. Et si, en vacances, vous partez en randonnée, pensez à bichonner vos pieds.

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité de Quotibien.

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest