Agir dès l’apparition des premiers symptômes d’un AVC permet de sauver des vies et de limiter la gravité des lésions provoquées. Les signes de cet accident vasculaire cérébral sont particuliers et reconnaissables si on les a appris.

Voici quels sont les symptômes d’un AVC ou d’un accident ischémique transitoire et ce qu’il convient de faire lorsque l’un de vos proches en est apparemment atteint.

 

Reconnaître un AVC

Appelez immédiatement le 15 ou le 112 si l’un ou plusieurs des signes suivants surviennent de manière brusque :

 

Les symptômes

AVC

  • Un engourdissement du visage, impossible de sourire ou lèvre tombante d’un côté.
  • Un engourdissement du membre supérieur (impossible de lever le bras).
  • Un engourdissement de la jambe.
  • Un trouble de la parole (ne pas pouvoir parler ou répéter quelques mots).
  • Difficulté à comprendre un interlocuteur.
  • Une perte subite de l’équilibre, une instabilité dans la marche.
  • Un mal de tête brutal, intense.
  • Un problème de vision (perte temporaire de la vue, vision double).

L’accident ischémique transitoire, lui, se traduit par au moins l’un de ces trois signes : engourdissement du visage, ou d’un bras ou des troubles de la parole. Attention, les symptômes disparaissent au bout de quelques instants. Ils indiquent que le sang ne circule pas convenablement dans le cerveau. La prise en charge est urgente, car ils sont le signe que le patient risque un AVC dans les 24 heures.

 

Ce qu’il faut faire

AVC

En attendant les secours, allongez le malade avec un oreiller sous la tête, ou quelque chose qui la redresse un peu. Notez l’heure à laquelle vous avez constaté les signes de l’AVC. Si vous êtes chez le patient, essayez de trouver ses derniers examens médicaux, notamment les prises de sang.

Ne faites boire ni manger le malade sous aucun prétexte, ne lui donnez aucun médicament, pas même un traitement habituel.

Donnez votre numéro de téléphone aux secours ainsi que la description exacte des symptômes que vous avez constatés. Ne raccrochez surtout pas avant que votre interlocuteur ne vous y invite. Il aura peut-être besoin que vous pratiquiez certains gestes avant que les secours arrivent.

Les séquelles d’un AVC peuvent être de différents ordres, dont certains graves. Il est donc très important de ne pas en négliger les signes si vous pensez en percevoir, même si vous n’en êtes pas sûrs.

 

Les astuces santé de QuotiBien.fr c’est aussi :

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest