Rédiger un CV est une étape incontournable lorsque l’on recherche un emploi. Pour optimiser vos chances de décrocher un job, il doit être percutant et refléter votre parcours.

Un curriculum vitae accrocheur, c’est l’opportunité de franchir une étape décisive : l’entretien d’embauche.

Que vous soyez étudiants ou que vous ayez un parcours professionnel impressionnant, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un emploi, vous devez veiller à respecter certains points, afin que votre CV sorte du lot.

Voici quelques conseils pour vous aider dans la rédaction de cet élément-clé de vos démarches.

Rédiger un CV

1. Les rubriques incontournables pour rédiger un CV

Vous ne pouvez rédiger un CV sans énumérer ces rubriques :

– l’état civil

– la formation

– l’expérience professionnelle

 2. Les rubriques facultatives

– la photo

– l’accroche ou le titre de votre CV (ces quelques mots en tête de votre CV permettent d’identifier en un clin d’œil le poste pour lequel vous postulez. Il est donc préférable de les rédiger).

– les stages (les jeunes ont tout intérêt à les mentionner, car ils n’ont encore que peu d’expérience professionnelle).

– les connaissances en langues étrangères et en informatique (il peut s’avérer utile de les mentionner en fonction du poste recherché).

– les activités extra-professionnelles ou centres d’intérêt (si cette rubrique n’alourdit pas trop votre CV, il peut être intéressant de les nommer afin que le recruteur vous cerne mieux, surtout si le poste convoité est en rapport avec vos centres d’intérêt).

 3. L’état civil

Rubrique obligatoire à la construction de votre CV, l’état civil doit impérativement relater certaines informations. Soyez sobre et allez à l’essentiel :

– votre prénom

– votre nom (de préférence en lettres capitales)

– votre adresse complète.

– votre numéro de téléphone fixe et portable (si votre numéro fixe est une ligne professionnelle, précisez-le).

– votre adresse email (important, car c’est une façon rapide de vous contacter).

– votre âge (vous pouvez indiquer votre date de naissance en toutes lettres, suivie de votre âge : 13 janvier 1971 (44 ans) ; vous évitez ainsi au recruteur de calculer).

– votre situation de famille (célibataire, marié(e), vie maritale, veuf (ve)).

– votre nationalité (si vous êtes étranger, indiquez que vous êtes titulaire d’un permis de séjour en règle).

– votre permis de conduire

4. La formation

C’est une rubrique essentielle qui doit comporter 3 points :

– vos études (inutile d’inscrire vos années de primaire, collège et lycée. Encore une fois, allez à l’essentiel en ne mentionnant que le nom et la localité de l’établissement d’enseignement supérieur que vous avez fréquenté)

– vos diplômes (inscrivez l’année d’obtention et l’intitulé de chacun de vos diplômes ; commencez par le dernier diplôme acquis et terminez par le plus ancien. Si vous avez eu des mentions, notez-les également).

– vos stages (rubrique fondamentale si vous êtes jeune et ne possédez que très peu d’expérience professionnelle. Commencez par le stage le plus valorisant, insistez sur les compétences acquises).

5. L’expérience professionnelle

Cette rubrique est le cœur de votre CV, car l’employeur va la décortiquer : il y verra votre savoir-faire et vos compétences. Soignez donc tout particulièrement cette partie de votre CV.

  • Présentez votre parcours selon un ordre logique et homogène:

– les dates d’entrée et de départ des postes que vous avez occupés

– le nom de l’entreprise qui vous a employé(e)

– l’intitulé du poste (indiquez votre titre et le service dont vous faisiez partie)

– la description de votre fonction (précisez vos responsabilités, vos tâches, votre rôle au sein de la société).

– les résultats obtenus (par exemple : mise en place d’un pôle commercial ou encore Création de cinq points de vente, etc.)

  • Sélectionnez les informations les plus utiles

Une fois que vous avez soigneusement relevé toutes les étapes de votre parcours professionnel, sélectionnez les informations qu’il convient de mettre en avant :

ciblez votre CV, cela signifie que vous mettez en valeur les expériences professionnelles les plus intéressantes pour le destinataire de votre CV (privilégiez l’expérience la plus significative par rapport à l’emploi pour lequel vous postulez).

attention aux énumérations lassantes, soyez concis et percutant (donnez envie au recruteur de vous retenir).

6. Soignez la présentation de votre CV

Sachez qu’en moyenne, un recruteur ne consacre pas plus d’une minute à la lecture d’un CV ! Et si les informations essentielles ainsi que votre parcours ne se dégagent pas assez, il ne tentera peut-être pas une deuxième lecture !

Aussi, veillez à bien soigner cette présentation :

– Le style : un papier blanc et propre s’impose. Aux oubliettes le CV griffonné sur un papier chiffonné ! Veillez aussi à ne donner que les informations importantes (inutile de remplir votre CV d’infos bouche-trou sans intérêt). Aérez-le, mettez les titres des rubriques en lettres capitales, les intitulés de poste en caractère gras, faites ressortir les points forts de votre parcours.

Relisez-vous ou faites vous relire ! Rares sont les recruteurs qui apprécient des CV truffés de fautes d’orthographe… Cette étape finale peut être décisive !

Votre curriculum-vitre est prêt ? Alors maintenant, passons à la rédaction de votre lettre de motivation. Rares sont les CV non accompagnés de ce précieux courrier.

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest