Les relations entre une mère et sa fille ont une approche différente de celles avec son fils, la mère voyant sa fille comme le prolongement d’elle-même, comme une personne qui lui ressemble.

Au moment de l’adolescence, cette relation mère/fille devient souvent plus complexe et s’intensifie : la jeune fille cherche sa propre identité et essaye de se détacher du modèle qu’a été sa mère durant toute son enfance.

 

Relations mère-fille : un attachement bien particulier

Devenir parent, c’est assumer l’idée que l’on va être à son tour en position de transmettre, tout comme nos parents l’ont fait. L’enfant va s’inscrire dans une lignée, va prolonger une histoire, et la mère, considérant sa fille comme un être qui est la continuité d’elle-même, lui inculque les schémas de sa propre expérience pour appréhender la vie quotidienne.

Tout au long de son enfance, la fille considère sa mère comme un modèle, elle ne peut s’en séparer et s’identifie à elle. Cette identification est normale et indispensable à la construction de l’enfant. Mais, c’est justement là où certaines complications peuvent surgir, car, au fil des années, notamment lorsque sa fille pénètre dans le monde de l’adolescence, la mère doit la regarder comme un être singulier et non comme le prolongement de sa personne.

Pour devenir une femme à son tour, la jeune fille doit construire sa propre personnalité et inévitablement s’éloigner de sa mère.

 

Pourquoi les relations mère/fille dérapent-elles à l’adolescence ?

relations mère/fille

Au moment de l’adolescence, lorsque le détachement mère/fille est mal conduit, c’est-à-dire s’il est trop soudain ou quasi inexistant, les crises éclatent et les relations deviennent conflictuelles. L’adolescente, qui clame et revendique son indépendance, ne peut continuer de voir avec les yeux de sa mère et de satisfaire ses désirs. Elle refuse de s’identifier au modèle qu’est sa mère depuis son enfance et se sépare d’elle psychologiquement en lui imposant ses envies et ses choix. Tous les prétextes pouvant être bons pour obtenir ce qu’elle désire, elle affronte sa mère sans rechercher son accord ou sa reconnaissance.

Bien entendu, ces relations dépendent de l’histoire et de la dynamique familiale. Mais bien souvent, la mère entretient une relation très fusionnelle avec sa fille, car elle voit en elle un miroir qui lui reflète sa propre image. Une mère trop intrusive dans la vie de sa fille ne fera qu’envenimer les relations et elle aura alors beaucoup de mal à comprendre et accepter ce processus de revendication d’indépendance. Les relations risquent de s’envenimer, d’autant plus si elle se positionne en tant que copine ou rivale, et non à sa place de mère.

Or, si l’adolescente rencontre des difficultés pour acquérir sa propre personnalité féminine, cela peut malheureusement avoir des retentissements sur sa vie de femme (vie amoureuse instable, sexualité perturbée, peur d’être mère à son tour, etc.). Beaucoup de jeunes filles n’osent d’ailleurs pas exprimer leur ressenti à leur mère et préfèrent se plier à ce qu’elles attendent d’elle, au risque de se construire une personnalité uniquement pour leur plaire. Elles développent alors une mauvaise image d’elles-mêmes qui aura inévitablement des répercussions sur leur vie, une fois adulte.

 

Comment préserver cette relation mère-fille ?

À l’adolescence, la conquête de sa propre identité passe par un éloignement psychologique de sa mère. La jeune fille a besoin de se différencier d’elle et de construire sa propre personnalité, sans se sentir sous son influence. Certaines jeunes filles, pour « couper le cordon », n’hésitent pas à se faire des piercings et des tatouages, à adopter des looks provocateurs, afin de revendiquer leur différence.

Comprendre que sa fille est unique, que c’est un être différent de soi et lui porter un amour valorisant est probablement la meilleure attitude à adopter au moment de son adolescence. En respectant ses choix et son besoin d’indépendance, et en privilégiant le dialogue, il sera plus facile de préserver les relations mère/fille, même si elles sont parfois d’un équilibre fragile.

Vous rencontrez des difficultés avec votre ado  ? Être parents d’ados : un cap vraiment difficile ?

Cathy Delcros

Cathy Delcros

Cathy est rédactrice web, biographe et auteure.
Toujours à l’affût de bons plans et de nouveautés, elle adore partager ses coups de cœur tout comme ses coups de gueule !
Femme à tendance suractive, elle booste sa vie autant que celle dont elle croise le chemin !
www.larondedesans.fr
Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest