Sébastien Collin est œnologue, mais aussi, et ça, c’est une sacrée bonne nouvelle, il donne des cours d’œnologie ! Une superbe idée, que nous avons beaucoup aimée. Plusieurs formules sont possibles, pour tous les budgets, de la simple initiation d’une soirée à des cours plus complets.

La Rédac’ a eu un réel Coup de Cœur pour Sébastien. Il nous était impossible de ne pas évoquer son talent. Nous avons voulu en savoir davantage sur lui…

Zoom sur le Quotidien de Sébastien, qui s’occupe du « Clos du vin » !

 

Sébastien Colin

  • Bonjour Sébastien, comment vas-tu ?

Ça va très bien, je m’adapte peu à peu à mon nouveau rythme de vie !

  • Sébastien, la Rédac de QuotiBien te suit depuis déjà quelque temps et nous nous sommes tous mis d’accord sur un point : ta réelle passion pour le vin. Où trouves-tu ton inspiration ?

Je trouve mon inspiration au bord de chaque verre que je porte à mon nez, que je déguste. À chaque rencontre de vignerons dans les vignobles ou dans les salons. À chaque terroir viticole parcouru. Dans les différentes lectures de la presse spécialisée et les guides.

  • D’où te vient ce don pour l’œnologie ? Les fées se sont penchées sur ton berceau ou tu as dû travailler d’arrache-pied pour acquérir cette maîtrise ?

Loin d’être un don, nous avons tous au départ l’impression de ne pas savoir, de ne pas sentir grand-chose, de ne pas pouvoir mettre des mots sur nos sensations. C’est l’apprentissage théorique constant en cours ou sur « la route » ainsi que la dégustation régulière, quotidienne, d’une large gamme de vins qui permet de mieux appréhender la question. On ne maîtrise jamais tout en dégustation et les Championnats de France auxquels je participe permettent de rester humble face à cela.

  • Tu as toujours exercé ce métier ?

Non, j’ai ouvert mon auto-entreprise il y a bientôt 2 ans. J’exerçais simultanément la profession d’infirmier en consultation de psychiatrie. Je suis en disponibilité depuis janvier 2015 et, donc, désormais à plein temps sur le développement de l’entreprise.

  • Tu es aujourd’hui à ton compte. Tu bosses pour qui ? Des particuliers ? Des entreprises ? Qui a recours à tes services ?

Je travaille pour toute personne ayant besoin de connaissances ou d’expertise dans le vin. Cela se décline pour les particuliers en cours d’œnologie ponctuels ou en clubs d’œnologie à l’année,  en des cours particuliers ou entre copains, à domicile.

Pour les professionnels, cela peut-être une activité lors d’un séminaire ou un « club d’entreprise ». Je suis également depuis peu agent de vignerons, je propose donc une sélection de domaines viticoles aux cavistes du département.

  • Dans quel cadre travailles-tu ? Tu as une boutique, une cave, un bureau ?

Je n’ai rien de tout cela, je travaille de chez moi et, étant prestataire de services, je me déplace dans les différents lieux (salles communales, bars à vins, hôtels, cavistes,etc).

  • Comment se déroule une journée type chez Sébastien ?

Jusqu’à présent je prospectais et animais les réseaux sociaux la journée, préparais mes cours, achetais les vins et effectuais mes prestations après le dîner, mais depuis peu je suis aussi toute la journée sur la route à arpenter le département, de caviste en caviste du mardi au vendredi. Le reste du temps je réponds aux demandes de prestations, organise mes tournées, contacte de nouveaux domaines à représenter. Je goûte aussi beaucoup de vins chaque semaine pour « garder la main » et faire des découvertes.

  • Tu as de nouveaux projets en cours ?

Oui, l’activité d’agent qui a commencé depuis quinze jours et l’ouverture de nouveaux clubs d’œnologie pour la rentrée 2015.

  • Et dans une dizaine d’années, comment imagines-tu ta vie ?

Je me vois bien avoir quelques hectares quelque part en France et produire mon vin.

  • Si nous pouvions exaucer l’un de tes rêves les plus fous, que nous demanderais-tu ?

Devenir, à l’image de Michel Rolland et Stéphane Derenoncourt, un « winemaker », consultant pour les vignerons à travers le monde, avec pour ma part une spécialisation en biodynamie.

  • Sébastien, si tu étais une couleur, laquelle serais-tu ?

Jaune comme le soleil.

  • Un livre de chevet ?

« Je fais mon vin »

  • Un Plat d’enfance ?

Le gratin dauphinois

  • Une gourmandise interdite ?

Les macarons

  • Une senteur ?

Florale.

  • Une saison ?

Le printemps, l’éveil de la nature…

  • Un moment de la journée ?

Le coucher du soleil, la détente …

  • Une région d’ici ou d’ailleurs ?

La Martinique, mes origines …

  • Un juron ?

Couillon

  • Une révolte ?

Monsanto

  • Un gros défaut ?

Le manque d’assurance

  • Un autre métier ?

Jardinier

 

Site Web: http://www.leclosduvin.fr/

https://www.facebook.com/clos.du.vin.cours.oenologie

Email : contact@leclosduvin.fr

Céline Perrin

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest