L’herpès labial est un virus contagieux. Il apparaît sous forme d’une inflammation de la muqueuse buccale qui provoque des lésions douloureuses autour des lèvres.

Ce virus peut transmettre de fortes fièvres, des ganglions et même une difficulté pour se nourrir. Il se place au niveau du nerf sensitif, où il se met en sommeil. Il se réveille en cas de faiblesse de l’organisme (fatigue, UV, stress…)

Il disparaît de lui-même, dans ses formes les plus bénignes, au bout d’une semaine à dix jours. Mais il existe des remèdes pour le soigner.

Comment éviter ou soigner l’herpès labial ?

herpès labial

 Comme pour tout virus, deux choses sont très importantes dès les premiers doutes d’apparition d’un herpès : éviter la contagion et soigner au plus vite.

1. La prévention

Comme l’herpès est un virus très contagieux, la première chose, lorsque vous sentez qu’il va bientôt sortir (ces picotements près de votre bouche ne vous trompent plus), est de faire en sorte de ne pas le transmettre.

Ou, lorsque votre conjoint est touché, ne pas l’attraper, bien sûr.

Voici des conseils afin d’échapper à la contagion :

  • Évitez les contacts physiques avec une personne atteinte par le virus, surtout les baisers.
  • Protégez-vous des rayons UV avec un baume écran total.
  • Dès les premiers picotements, ne touchez pas, ne grattez pas la zone infectée.
  • Ne partagez pas le même verre.
  • Évitez les rapports sexuels buccaux-génitaux.
  • Lavez-vous les mains le plus souvent possible.

Faites attention aux personnes les plus fragiles, comme les bébés ou celles qui auraient de faibles défenses immunitaires.

Faites également attention à vos organes sensibles, comme, par exemple, vos yeux Ne les frottez surtout pas.

 

 2. Les traitements

  • La phytothérapie: vous pouvez soulager votre herpès et l’aider à cicatriser avec des crèmes naturelles, comme la crème de mélisse par exemple, ou encore des onguents à base d’hamamélis ou de sauge. Pensez aussi au gel d’Aloé vera (lien article, il n’est pas encore dans l’admin).
  • Les huiles essentielles: pour les adeptes des huiles essentielles et ceux qui n’y sont pas allergiques (attention : utiliser toujours les huiles essentielles avec précaution), l’huile essentielle d’arbre à thé ou encore celle de lavande, utilisées pures, soulagent l’inflammation. Une fois par jour, 2 gouttes suffisent, en massage léger. Pensez à bien vous laver les mains.
  • L’homéopathie : Vaccinotoxinum 9CH dès les premières sensations, avant que les lésions n’apparaissent, Apis en cas d’œdèmes, de picotements forts ou d’impression de brûlure et, enfin, si l’herpès est dû à un stress qui se prolonge, Staphysagria 9CH.
  • L’acupuncture : cette pratique stimule le système immunitaire. Elle est donc tout indiquée afin de réduire les effets du virus. Renseignez-vous auprès d’un professionnel compétent.

Vous avez maintenant plusieurs solutions pour soulager votre herpès. Mais ce que je vous recommande le plus, c’est du repos, du repos et… du repos !

Saviez-vous qu’une tomate pouvait soigner un bouton disgracieux ?

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité du blog QuotiBien.fr. Avant d’utiliser des huiles essentielles, demandez l’avis d’un professionnel de la santé compétent.

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest