Il n’est pas toujours aisé de savoir d’où viennent nos maux de tête. La prévention n’est donc pas toujours évidente.

Que vos maux de tête soient occasionnels ou plus fréquents, il existe heureusement des remèdes naturels pour les soulager.

Ne vous ruez pas forcément sur le paracétamol ou l’ibuprofène. Votre organisme en a un jour assez de ces médicaments qui, de toute façon, à force, ne sont même plus efficaces contre vos migraines.

Maux de tête : quelques gestes et précautions nécessaires

 

Vous sentez que la douleur monte. Vous avez l’habitude, vous reconnaissez les premiers symptômes de vos migraines.

Dès les premiers signes, sortez prendre l’air si vous le pouvez. Quittez des yeux tout écran de type télévision, tablette ou ordinateur.

Si vous ne pouvez pas sortir, allongez-vous dans une pièce sombre, voire dans le noir complet, pour une petite sieste réparatrice.

D’autres gestes peuvent vous aider à éviter la migraine ou à estomper vos maux de tête :

maux de tête

  • Massez-vous les tempes et la nuque.
  • Buvez un thé vert, un thé noir ou un café serré.
  • Mangez des amandes.
  • Passez soit du chaud, soit du froid, sur votre front ou votre nuque.
  • Autre solution : mélangez le chaud et le froid. Les pieds dans une bassine d’eau chaude et les mains dans une bassine d’eau très froide, est un remède pratiqué autrefois par nos grand-mères à la campagne. Ouvrez et fermez vos mains dans l’eau glacée aussi longtemps que vous pouvez, pendant que vos pieds sont dans le chaud. Ce qui se passe, c’est que la sensation de chaleur amène le sang vers vos pieds. Ainsi, la pression diminue pendant que le froid resserre les vaisseaux que le début de migraine a dilatés.

Des recettes naturelles comme remèdes

  • Vinaigre et vapeur : vous avez déjà vu ce remède de nos grand-mères dans certains vieux films. Sachez que cela fonctionne. Prenez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dans ½ verre d’eau 2 fois par jour. Complétez en faisant des inhalations au-dessus d’une eau chaude mélangée à ce même vinaigre (2 verres d’eau pour ½ verre de vinaigre de cidre).
  • Huile essentielle de menthe poivrée : déposez 2 à 4 gouttes de cette huile essentielle sur vos tempes ou votre nuque, et massez quelques minutes. Vous pouvez diffuser cette huile dans la maison. Prenez également des bains additionnés d’huile essentielle de lavande.
  • Le chlorure de magnésium : mieux que l’aspirine, et beaucoup plus naturel, pensez au chlorure de magnésium. Un sachet se dilue dans 1L d’eau. Buvez-en un verre dès les premiers symptômes, puis de nouveau 3h après. Attention cependant si vous devez suivre un régime pauvre en sel car le chlorure de magnésium en contient beaucoup. Ne prolongez pas ce traitement sans un avis médical.
  • Les cataplasmes :

Certains cataplasmes peuvent vous être très utiles afin de réduire l’intensité de vos céphalées. En voici quelques-uns parmi les plus efficaces :

– L’oignon: hachez l’oignon cru, appliquez-le directement sur votre front. Gardez aussi longtemps que vous le pouvez (ça ne sent pas très bon…)

– La menthe: faites ramollir quelques feuilles (sèches ou fraîches) dans un peu d’eau tiède. Appliquez sur le front et les tempes. Posez au moins ¼ d’heure.

– Le lierre grimpant: si, je vous assure ça fonctionne. Si vous avez la chance d’avoir du lierre sur votre maison, mixez-en quelques feuilles afin d’en obtenir le jus. Massez vos tempes et votre front.

– Le citron: vous pouvez également appliquer sur votre front des compresses imbibées de jus de citron. Les rondelles de citron directement sur le front font effet également.

– Le chou: les feuilles de chou font également un très bon cataplasme contre les maux de tête. Écrasez-les au rouleau à pâtisserie avant de les appliquer un bon ¼ d’heure sur votre front.

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité du blog QuotiBien.fr.

 

Voici quelques conseils afin de lutter contre les allergies du printemps, ainsi que pour réduire votre cholestérol : 6 aliments à connaître.

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest