Vous êtes enceinte et vous avez des nausées ? Ce phénomène, loin d’être agréable je vous l’accorde, est pourtant tout à fait naturel. Si cela peut vous redonner un peu de baume au cœur, vous êtes au moins 7/10 à les supporter.

    Les femmes enceintes n’ont pas droit à beaucoup de médicaments pendant leur grossesse, sous peine de séquelles pour elles-mêmes comme pour leur bébé. Mais, heureusement, la nature est bien faite et nous offre des petits remèdes qui aident à soulager les nausées.

    Entre ces petits remèdes naturels et des gestes faciles à faire, vous allez pouvoir soulager vos nausées et vivre pleinement ce moment merveilleux qu’est la grossesse.

    Soulager les nausées de la grossesse

    Les nausées de la grossesse, ça se combat au quotidien. Mais ce n’est pas un combat acharné et compliqué. C’est juste choisir ses aliments, se reposer correctement et faire attention à son stress.

     

    Bien manger

    Les repas sont différents pendant une grossesse. Des aliments que vous aimez ou digérez bien d’habitude peuvent maintenant devenir trop lourds, impossibles à digérer, voire, écœurants.

    nausées

    • Tout d’abord, mangez lentement. Bien mâcher permet de mieux digérer. Il vaut mieux faire 4 à 5 repas légers par jour, que 3 qui seraient trop lourds ou trop gras. Mangez le matin, faites une collation légère à 11h (un fruit, un yaourt), déjeunez à midi, faites une seconde collation à 16h et dînez léger le soir.
    • Grignotez une biscotte avant même de vous lever le matin. Un estomac vide lorsque l’on est debout envoie des acidités et des nausées dans tout le corps. Attendez 15 à 25 minutes avant de vous lever.
    • Buvez beaucoup d’eau, parfois additionnée de citron ou de gingembre, qui sont des aliments anti-nausée. Consommez-les aussi en infusion ou directement dans vos plats.
    • Évitez les aliments qui fermentent, comme les choux et les haricots, ceux qui sont vinaigrés ou trop épicés. Ce sont des aliments qui accentuent les nausées.
    • Grignotez des fruits secs, des bonbons acidulés, des crudités.
    • Buvez de l’eau gazeuse, qui aide à digérer.
    • Mangez ce qui vous fait envie et qui ne vous donne aucun écœurement quand vous le sentez. En somme, faites-vous confiance.
    • Si vous le pouvez, ne faites pas la cuisine, afin de ne pas être troublée par les odeurs de la nourriture en train de cuire.
    • Dégustez des céréales et des bananes, envoyez chéri vous acheter des fraises (en hiver, il sera ravi de vous faire plaisir !).
    • Évitez le café et le lait. Mangez des fromages qui ne sont pas au lait cru ni persillés.
    • Évitez les aliments qui contiennent du fer, ils sont difficiles à digérer.
    • En cas de besoin, votre médecin peut vous prescrire du fer en ampoules, ou encore de la vitamine B6 et, si besoin, du Primperan.

     

    Bien se reposer

    Un repos réparateur diminuera vos nausées. Si vous le pouvez, faites de courtes siestes dans la journée. Ne vous couchez pas juste après manger. Ne vous couchez pas à plat, redressez le haut de votre corps avec un oreiller supplémentaire, ou en relevant les pieds de votre lit. Préférez la position sur le côté plutôt que sur le dos ou le ventre (en début de grossesse).

    Aérez plusieurs fois par jour la pièce où vous vous reposez. Interdisez qui que ce soit d’y fumer. Ne fumez pas vous-même. Versez sur votre oreiller une ou deux gouttes d’huile essentielle de gingembre.

     

    Gérer son stress

    nausées

    Tout événement stressant risque de relancer vos nausées. Essayez donc de fuir le stress le plus possible. Faites de l’exercice comme de la marche ou de la natation, mais en douceur. Accordez vous des moments de calme, de méditation, de yoga. Mais ne restez pas au lit toute la journée, sinon les nausées reviendront.

    Demandez à chéri de vous masser, ou pratiquez l’automassage des jambes, des tempes, des mains. Prenez des bains, pas trop chauds, avec de la musique douce et, pourquoi pas, de l’huile essentielle de lavande.

    Lisez au calme, en surélevant vos pieds.

    Évitez les odeurs trop fortes, telles que des parfums entêtants ou les produits ménagers. Je me souviens d’une amie qui ne supportait plus l’odeur de la cire d’abeille, et qui a mis du temps à le comprendre. Aujourd’hui encore, elle ne s’en sert toujours pas !

    En tout état de cause, vous trouverez ce qui vous fatigue, vous stresse ou vous empêche de digérer. Accordez-vous le temps de diagnostiquer ces éléments et d’apprendre à ne pas vous énerver. C’est important pour vous, mais aussi pour votre bébé.

     

    Notre article à découvrir :

    Faire l’amour pendant la grossesse, est-ce sans risque ?

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This