C’est tous les étés la même chose : on a beau mettre des trucs dans les prises, des bidules sur les fenêtres, des coupelles de citron et clous de girofle sur les meubles (merci Mamie pour le conseil).

    On a beau allumer des « lampes-tueuses » et même se badigeonner le corps de citronnelle si l’on passe une soirée sur la terrasse…

    Il y a toujours, malgré tout, un fichu moustique qui réussit à atteindre sa cible. Voire même, plusieurs.

    Je me permets ici de citer (la grande) Florence Foresti dans son sketch La vie 2.0 : « Le moustique, c’est tout de même l’animal qui a le plus gros ratio taille / emmerdements ! » (Désolée pour le gros mot, ce n’est pas moi, c’est Florence !)

    Et oui, au mieux « ça chatouille » et, au pire « ça gratouille ». Et quand ça gratouille, ça peut durer plusieurs jours. Voici quelques conseils pour apaiser les piqûres de moustiques.

    Les remèdes pour soulager les piqûres de moustiques

    Trêve de plaisanteries, l’instant et le sujet sont graves. Les piqûres de moustiques ça gratouille, et c’est très désagréable. Alors, puisque des remèdes existent, autant s’en servir pour ne pas souffrir inutilement.

     

    1. Le vinaigre blanc

    Appliquez tout simplement, à l’aide d’un coton, un peu de vinaigre blanc sur la piqûre. Vous pouvez renouveler l’opération chaque fois que ça recommence à démanger. Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre de cidre, qui aura le même effet.

    2.  L’ail ou l’oignon

    Attrapez le premier qui vous vient sous la main, les deux sont efficaces. Coupez l’ail en 2 et frottez avec le côté intérieur de la demi-gousse. Ou coupez l’oignon en rondelles et frottez avec l’une d’elles. Pareil que pour le vinaigre : aussi souvent que nécessaire.

    3. Le persil

    piqûres de moustiques

    Oui, l’ail ça sent mauvais, je vous l’accorde. Vous pouvez également frotter la zone atteinte avec du persil frais.

    4. Les huiles essentielles

    Utilisez quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé ou de lavande ou, encore mieux, mélangez les deux. Vous pouvez les appliquer 2 à 3 fois par jour. En usage externe, les huiles essentielles ne sont pas dangereuses.

    5. Le citron

    Placez une rondelle de citron sur la piqûre jusqu’au soulagement de la « gratouille », sans frotter. Renouvelez l’opération si besoin dans la journée.

    6. L’eau salée

    De l’eau salée fonctionne aussi très bien. Vous pouvez soit ajouter du sel dans votre bain, soit appliquer sur la zone atteinte un chiffon imbibé d’eau salée, soit faire les deux.

    7. L’aloé véra

    Si vous êtes adepte de cette plante magique, sachez qu’elle soulage elle aussi les douleurs liées aux piqûres de moustiques. Utilisez du gel d’aloé véra en application 1 à 2 fois par jour.

    8. Un glaçon

    Le froid soulage bien des maux, notamment les piqûres, vous ôtant ainsi toute envie de vous gratter pendant quelques heures. À renouveler si nécessaire.

    9. Le miel

    piqûres de moustiques

    Le miel a des vertus cicatrisantes naturelles. Il soulage la douleur tout en accélérant la disparition de la piqûre, ce qui n’est pas négligeable.

    10. Le plantain

    Tout comme il le fait pour les piqûres d’orties, le plantain soulage également les piqûres de moustiques. Il faut frotter la piqûre avec la plante. Un indice pour en trouver : elle pousse près… des orties !

    11. L’alcool

    Si vous préférez, il y a la solution de l’alcool à 70°C ou autre antiseptique que vous conseillera le pharmacien.

    Si les douleurs persistent, si les piqûres sont très nombreuses, vous pouvez acheter une pommade en pharmacie, surtout pour les jeunes enfants.

    Et pour que votre été se passe bien, faites aussi attention aux insolations !

     

    Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité du blog QuotiBien.fr. Avant d’utiliser des huiles essentielles, demandez l’avis d’un professionnel de la santé compétent.

    Céline Perrin

    Céline Perrin

    Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
    Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
    www.abclignes.com
    Céline Perrin

    Commenter cet article sur Facebook !

    commentaires

    Pin It on Pinterest

    Shares
    Share This