Nous serions tentés d’ajouter un « S » à maladie, tant les symptômes sont nombreux et difficilement identifiables. Actuellement, 27 000 nouveaux cas sont identifiés (souvent sans symptômes) chaque année en France.

En effet, la maladie de Lyme (ou borréliose), due à la bactérie Borrelia véhiculée par la piqûre d’une tique, peut tromper le diagnostic des médecins en se manifestant sous plusieurs formes et de manière simultanée, de simples maux de tête aux palpitations cardiaques ou au diagnostic erroné d’Alzheimer, lupus, Parkinson, sclérose, dépression, troubles visuels, etc.

Surnommée « la grande imitatrice », elle peut se déclarer des semaines, voire des années plus tard. Suivez nos conseils de prévention.

 

La tique : qui est-elle ?

scapularis

De la classe des arachnides, les tiques se distinguent de celles-ci par leur rostre (tête) pouvant pénétrer la peau. 850 espèces existent dans le monde, dont une douzaine en France se répartissant différemment le territoire. Certaines se trouvent dans les bois, d’autres dans les plaines aux herbes hautes et ne transmettent pas les mêmes maladies.

Se nourrissant exclusivement du sang de leur « hôte », elles mesurent de 1 à 5 mm à jeun et jusqu’à 3 cm lorsqu’elles sont remplies de sang. En se nourrissant longuement, elles s’infectent et sont ensuite transportées sur de longues distances par le biais des oiseaux ou de grands animaux. Elles transmettent alors à d’autres les parasites, ainsi qu’à leur propre descendance qui sera à son tour porteuse de germes.

 

Comment se protéger des tiques en promenade

Les risques sont accrus d’avril à octobre, selon les régions, mais le réchauffement climatique fait que les tiques prolifèrent et multiplient les risques de piqûres à l’homme. De plus, la piqûre étant indolore, il est difficile de s’en apercevoir tout de suite.

Mieux vaut désormais prendre les précautions nécessaires avant de vous aventurer dans les sous-bois ou dans des herbes hautes :

  • Portez des chaussures hautes et des chaussettes
  • Enfilez des pantalons serrés aux chevilles ou glissez le bas dans les chaussettes
  • Mettez des manches longues
  • Portez un chapeau ou une casquette
  • Mettez un répulsif sur les zones non protégées de votre corps et sur vos vêtements
  • En général, habillez-vous avec des vêtements de couleur claire pour mieux repérer les tiques qui s’accrocheraient

De retour de la promenade, inspectez chaque partie de votre corps, sans oublier le cuir chevelu et les zones sensibles, telles que les paupières et les oreilles. Le visuel ne suffisant pas toujours, passez tout doucement la main sur vous pour vérifier que vous ne ressentez pas de grosseur, comme un grain de beauté ou un bouton.

 

Une tique m’a piqué, que faire ?

regurgitation

Régurgitation

En premier lieu, pas d’affolement, car toutes les tiques ne sont pas forcément vectrices de la maladie de Lyme, mais plus elle est retirée tôt, moins il y a de risques d’infection.

Ne jamais essayer d’enlever la tique en tirant dessus, et ne surtout pas appliquer de produits tels que : désinfectant — eau de Javel – alcool – Éther — huile, etc. En effet, cela ferait automatiquement régurgiter la tique sous la peau, amenant à libérer les bactéries dans votre corps.

En revanche, suivez ces conseils :

  • À l’aide d’un tire-tique (disponible en pharmacie), coincez la tique dans la fente au plus près de la peau et tournez rapidement jusqu’à son décrochage. Le sens horaire ou antihoraire n’a aucune importance.
  • Désinfectez ensuite la plaie à l’alcool, ainsi que la pince pour un usage ultérieur.
  • Lavez-vous soigneusement les mains.
  • Notez le jour où vous avez été piqué et surveillez la zone touchée.

Petite astuce : Pour éviter d’arracher la tique malencontreusement (personne qui panique, enfant, etc.) ou en attendant d’avoir un tire-tique ou encore de demander à une personne aguerrie de le faire pour vous :

  • Disposez sur la tique un petit récipient, style petite tasse à café ou pot de yaourt, et maintenez-le avec du scotch ou un linge serré.

 

Et après ?

En France, le protocole n’impose pas une prise d’antibiotiques immédiate. Néanmoins, en cas de doute, mieux vaut consulter (expositions répétées, zone de forte endémie, etc.), surtout s’il s’agit d’enfants, de femmes enceintes ou de personnes immunodéprimées.

  • Surveillez la zone touchée et vérifiez l’apparition d’une lésion dermatologique ressemblant parfois à une cocarde (gros point rouge central avec un grand cercle autour). L’apparition de cette rougeur (érythème migrant) a lieu de quelques jours à quelques semaines après la piqûre de la tique. Il peut également y avoir des boutons ou rougeurs apparaissant sur d’autres parties du corps.
  • Consultez un médecin dès l’apparition d’une rougeur (pris immédiatement, les antibiotiques ont une efficacité de 100 %).

Attention, même si la rougeur disparait spontanément, ce phénomène fait partie de l’évolution normale de la maladie de Lyme.

 

Les symptômes de la maladie de Lyme

chercheurs

Elle est extrêmement difficile à diagnostiquer si l’on ne fait pas la relation avec la piqûre de la tique. En effet, certaines personnes ne développent pas forcément un érythème migrant. Mieux vaut donc se souvenir avec précision de la date de l’incident.

  • Fatigue générale, même sans effort
  • Migraines, maux de tête
  • Vertiges, pertes de concentration et de mémoire, confusion
  • Rythme cardiaque perturbé
  • Syndrome de la méningite
  • Tremblements à l’effort, membres engourdis
  • Syndrome grippal
  • Douleurs arthritiques
  • Paralysie faciale, vision perturbée et douleurs oculaires
  • Prise ou perte de poids importante sans modification alimentaire
  • Dépression, sautes d’humeur, libido perturbée

La liste est longue concernant les symptômes de cette maladie.

 

Nos amis à quatre pattes et les tiques

chien-chat

Malheureusement, nos amis à quatre pattes n’échappent pas à la règle, et vous devez impérativement vérifier l’absence de tiques après une promenade ou si votre animal vit en liberté.

 

Pour plus d’infos

La Journée Nationale contre la maladie de Lyme le samedi 28 mai 2016. Pour plus d’infos sur cette journée, nous vous invitons à consulter le site de France Lyme.

Pour plus d’infos sur la maladie de Lyme due aux tiques, les régions à risques, les maladies professionnelles, consultez le portail d’informations de France Lyme.

 

À lire également :

Labidouille

Labidouille

Une fuite d’eau ? Une panne informatique ? Un joint de culasse à changer ? Pas de souci, la Bidouille est là ! Inutile de vous dire que pour QuotiBien, il est un précieux allié dont nous ne saurions nous passer…
Labidouille

Les derniers articles par Labidouille (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest