Les vacances sont l’occasion de réunir la famille au grand complet. Il n’est donc pas rare que Médor, plus rarement Minet, fasse partie de la fête. Pourtant, certaines situations anodines pour les humains peuvent se révéler dramatiques pour les 4 pattes.

 

Vacances d’été avec nos 4 pattes : les conseils de la rédaction pour éviter les drames

Voici donc quelques points à ne pas oublier pour éviter tout problème à votre toutou.

 

Ne jamais laisser Médor dans une voiture à l’arrêt

4 pattes

Radio, télé et journaux ont beau nous ressasser les mêmes faits divers chaque année, un chien vient de décéder pendant l’Euro de foot : son propriétaire l’avait laissé enfermé dans sa voiture pendant qu’il profitait de la retransmission d’un match en fan zone.

Or, un habitacle d’auto est assimilable à un vrai four. En plein soleil, quelques minutes suffisent à rendre la température insupportable (40 ° en moins de dix minutes), que ce soit pour un humain ou un animal.

Il est donc formellement déconseillé de laisser qui que ce soit dans une voiture au soleil, même quelques instants, même avec la vitre un peu ouverte, même si pour le moment c’est à l’ombre (le soleil tourne).

Si vous voyez un animal ainsi enfermé, suivez les prescriptions du Code rural et contactez immédiatement police ou gendarmerie, les seuls organes autorisés à ouvrir une voiture de force pour sauver un animal. Quelques minutes peuvent être fatales.

 

Hydrater régulièrement Médor

4 pattes

Votre animal est comme vous : son organisme étant essentiellement composé d’eau, il peut très vite se déshydrater. Pensez donc à avoir en permanence sur vous une (voire deux, en cas de casse ou de salissure) gamelle propre et des bouteilles d’eau fraîche, mais pas glacée bien sûr.

Un vaporisateur d’eau (à n’utiliser qu’avec délicatesse pour ne pas effrayer l’animal) l’aidera aussi à supporter la chaleur et son pelage.

 

Laisser Médor à la maison lors des feux d’artifice

Médor faisant partie de la famille, nous sommes tentés de profiter de lui chaque instant des vacances. Ainsi, nombreux sont les maîtres qui emmènent Médor en balade au moment des festivités et feux d’artifice de l’été. Or, c’est juste le meilleur moyen de perdre son chien.

En effet, ces derniers ont tendance à craindre le bruit des pétards, qui peut les faire paniquer, jusqu’à s’enfuir. Même le plus courageux et le plus intelligent des chiens peut perdre ses moyens lors d’un feu d’artifice.

Alors, ne soyons pas égoïstes, et gardons Médor à la maison le temps des pétarades.

 

Un chat n’est pas un chien

4 pattes

Certains maîtres sont tentés d’amener également leur chat partout avec eux, le plus souvent à l’aide d’un harnais. Là aussi, c’est malheureusement un excellent moyen de perdre son chat.

Si des chats obéissent parfaitement quand ils sont attachés, ils restent minoritaires. D’autant que ce sont des êtres casaniers, très attachés à leur territoire ; le quitter les rend donc vulnérables.

Les chats stressent beaucoup plus facilement que leurs compères canidés, et sont plus difficiles à rassurer : un chat en vadrouille avec ses maîtres risque de détaler au moindre bruit étrange. Et, grâce à ses poils soyeux et à souplesse légendaire, rien n’est plus facile pour lui de s’extirper de son harnais.

À moins que Minet ne soit exceptionnellement sage et habitué à voyager, on évite donc de le trimbaler sur la route de vacances (ceux qui ont déjà roulé 500 km avec un chat stressé qui crie et ne veut pas rester dans sa cage évitent généralement de réitérer, ceux qui ont perdu le leur sur une aire d’autoroute encore plus).

 

Consulter son vétérinaire avant le départ

Enfin, nos animaux étant comme nous sujets aux coups de soleil et aux piqûres d’insectes, il faut se rapprocher au préalable du vétérinaire pour lui demander quels produits il est possible d’appliquer (par exemple, certaines huiles essentielles sont toxiques pour les animaux, aussi on se renseigne avant de les utiliser comme répulsif).

Et oui, partir avec des animaux, comme partir avec de jeunes enfants, ne s’improvise pas. Ces conseils n’étant pas exhaustifs, nous comptons sur vous pour partager vos « trucs » pour apaiser Médor pendant les vacances dans les commentaires.

 

D’autres articles susceptibles de vous intéresser :

Laurence Buffet

Laurence Buffet

Laurence est rédactrice et éditorialiste.
Surnommée « Huggie les bons tuyaux », elle touche à tout et ne paie jamais rien plein pot !
Bavarde et râleuse, ses Éditos mensuels ne mâcheront pas leurs mots !
How feel the Lau
Laurence Buffet

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest