Dès le début du mois de mai, de nombreux vide-greniers s’organisent un peu partout dans les communes. Vendre des objets dont on ne se sert plus est l’occasion de faire de la place chez soi et par la même occasion de rapporter un petit pécule.

Voici quelques conseils pour que cette journée se passe au mieux.

 

Vide-grenier : mode d’emploi

 

Le lieu

Privilégiez un vide-grenier à proximité de chez vous. En effet, il serait ridicule de dépenser en frais d’essence ce que vous allez gagner. Les vide-greniers sont en général annoncés plusieurs mois à l’avance, dans le journal de votre commune ou encore sur internet.

Attention : Il est rare que l’inscription soit acceptée au dernier moment, renseignez-vous suffisamment tôt pour réserver un emplacement.

 

Le matériel idéal

La plupart des vide-greniers se déroulent en extérieur, surtout s’ils sont importants. Il faut donc se préparer à subir les éventuels caprices de la météo. Parapluie ou casquette et crème solaire peuvent être bien utiles

Il vous faudra peut-être porter votre matériel si vous n’avez pas d’accès direct à votre voiture, mais aussi songer au ravitaillement des troupes. Aussi, mieux vaut être à deux personnes pour l’installation du stand et les pauses « pipi »…

Privilégiez un étalage en hauteur plutôt qu’au sol. Aimeriez-vous vous baisser au ras du sol pour faire des achats ? Il y a de fortes chances que les badauds ne le fassent pas, aussi facilitez-leur l’accès aux pièces exposées sur votre stand.

Matériel conseillé pour un stand de 2 mètres :

  • 2 tréteaux
  • 1 planche (2m x 0.60m) ou une vieille porte
  • 2 bâches (1 en cas de pluie ou si vous voulez arrêter de vendre durant une pause déjeuner par exemple et 1 autre pour poser des objets encombrants ou pour vous asseoir tout simplement)
  • 1 diable ou chariot (en général les exposants s’entraident, mais mieux vaut en prévoir un)

Multipliez ce matériel par autant de mètres que vous avez loués.

Vient ensuite ce que nous appellerons « l’agrément », car passer une journée entière au soleil (ou au froid !) est nettement plus agréable lorsque l’on est bien préparé.

Voici une liste (non exhaustive) :

  • Parasol (en cas de pluie ou de soleil)
  • Chaises
  • Thermos (pour les boissons chaudes, froides ou les deux)
  • Glacière (boissons, nourriture)
  • Vêtements de rechange
  • Casquette & lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Papier et stylos
  • Essuie-tout

Bref, pensez à tout ce que vous emmèneriez pour un pique-nique quand le temps est incertain !

 

Le matériel pour ne pas rater une vente

  • 1 nappe pour bien mettre ses objets en valeur
  • sacs de toutes tailles et/ou du papier pour envelopper
  • monnaie (privilégiez un sac style banane ou pochette de ceinture que vous aurez sur vous en permanence)
  • bonbons (ils attirent les enfants et donc les parents !)
  • Étiquettes de prix (mieux vaut afficher le prix que vous pourrez revoir à la baisse. En effet, le marchandage est la règle pour certains, et pour d’autres personnes, plus timides, c’est une indication qu’ils n’oseraient peut-être pas vous demander)

 

Disposition du stand

vode-grenier

Disposez les objets de façon à ce que vous ayez toujours un œil dessus (attention aux pickpockets). Les petits objets devant, les plus hauts derrière. Vous pouvez disposer vos produits  » phare » sur le dos de petits cartons retournés, afin de les mettre en valeur.

Les objets de même catégorie doivent être rassemblés. Les vêtements d’un côté et les jeux vidéos de l’autre par exemple.

Évitez les espaces vides et réorganisez votre stand dès que vous avez vendu quelques objets. Les gens pensent toujours que ce qu’il vous reste à vendre est ce que les autres n’ont pas voulu acheter. Ils pourraient même ne pas y jeter un œil !

Vide-grenier : préparez-le tout au long de l’année

Comme vu plus haut, la préparation d’un vide-grenier ne se fait pas au dernier moment.

Voici quelques conseils pour une organisation optimale qui ne laissera pas de place aux imprévus :

 

Tout au long de l’année

Mettez au fur et à mesure les objets dont vous voulez vous débarrasser dans des caisses, cartons ou grands sacs en plastique et jetez sans regret ce qui est cassé ou déchiré.

 

Un mois avant

  • Listez les objets et les prix auxquels vous souhaitez les céder.
  • Si vos enfants vendent leurs jouets, indiquez le nom de chaque enfant sur la liste, afin d’éviter d’éventuelles chamailleries par la suite !
  • Mettez-les également à contribution, discutez ensemble des tâches que chacun pourrait avoir (nettoyage, comptabilité, chargement du véhicule, vente avec vous s’ils le peuvent, etc.).
  • Expliquez-leur qu’une contribution financière leur sera demandée sur leurs ventes à hauteur du prix que vous avez réglé pour la location de l’emplacement. Ce vide-grenier est ainsi l’occasion d’un apprentissage ludique.
  • Vérifiez sur internet si vos objets n’ont pas une valeur marchande supérieure à celle que vous avez estimée (notamment, pour les jeux vidéo ou les bandes dessinées anciennes).
  • Assurez-vous que les objets que vous allez mettre à la vente sont en bon état :

– Les Jouets : vérifiez leur bon fonctionnement et remplacez les piles usagées (dans ce cas, augmentez votre tarif du prix de la pile).

– Les jeux de société et les puzzles : ils doivent être complets, aucune pièce ne doit manquer.

puzzle

– Les jeux vidéo : c’est un réel bonus si vous avez gardé les boites et les notices !

– Les livres : ils doivent être en bon état, sans pages manquantes, traces de crayons ou autres. Essayez de faire des lots par collection.

– Les vêtements d’enfants : ce sont, par expérience, les pièces qui partent le plus vite. Lavés et soigneusement pliés, ils se vendront très vite !

– Autres objets : en règle générale, on ne souhaite pas acheter quelque chose de cassé ou d’abimé. Préparez les objets comme s’ils étaient pour vous et tout se passera bien.

 

Quelques jours avant

Classez les objets par thème dans différents cartons et notez leur contenu au feutre pour vous y retrouver.

 

Le jour J

  • Arrivez tôt
  • Faites-vous des amis avec les stands voisins (cela peut toujours servir)
  • Affichez votre plus beau sourire !
Labidouille

Labidouille

Une fuite d’eau ? Une panne informatique ? Un joint de culasse à changer ? Pas de souci, la Bidouille est là ! Inutile de vous dire que pour QuotiBien, il est un précieux allié dont nous ne saurions nous passer…
Labidouille

Les derniers articles par Labidouille (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest