Plus médical que le gommage, le peeling est un acte médical qui détruit les cellules mortes de la peau.

Il existe différentes raisons d’avoir recours au peeling et il existe donc différentes techniques de peelings. Ils ont tous pour but d’estomper des défauts de la peau ou les traits du vieillissement.

Le peeling doit être réalisé par un professionnel de la médecine esthétique ou par un dermatologue. Mais il n’est pas un geste chirurgical.

Voyons tout cela ensemble : zoom sur les peelings.

 

Zoom sur les peelings

Il existe trois sortes de peelings : superficiel, moyen et profond. Il faut avant tout savoir pour quelle raison on veut y avoir recours afin de choisir le bon. Pour cela, aucun problème, puisque c’est un professionnel qui vous conseille et qui le pratique.

 

Pourquoi faire un peeling ?

peeling

Avec le temps, la peau vieillit, des rides apparaissent, ainsi que des petits défauts comme des cernes, des taches, des cicatrices, un teint plus terne souvent lié au tabac ou encore des restes d’une acné sévère. Autant de raisons de vouloir redonner éclat et beauté à l’épiderme.

Avant d’avoir recours au peeling pour estomper ces imperfections, il est essentiel d’essayer d’autres soins. Pour lutter contre les effets du vieillissement notamment, il est primordial de respecter quelques règles :

  • Limiter les consommations d’alcool et de tabac
  • Appliquer des crèmes de jour contenant un indice de protection solaire
  • Hydrater et nourrir
  • Bien dormir et se reposer

Cependant, malgré ces gestes de protection quotidiens, il peut rester des rides très marquées, des taches dues à un masque de grossesse, des cicatrices qui ne disparaissent pas. Dans certains cas, le professionnel que vous allez consulter peut vous prescrire un peeling.

Le peeling consiste à appliquer un agent chimique sur la peau, afin d’éliminer les cellules mortes qui obstruent l’épiderme et marquent d’autant plus les défauts et le manque d’éclat.

Afin de savoir quelle est la technique idéale à votre cas, voici la liste des différentes techniques utilisées et leurs spécificités. Bien entendu, à vous d’en parler à votre professionnel de santé et de choisir, ensemble, la meilleure option.

 

Les différents peelings

 

1. Le peeling superficiel

peeling

Le peeling superficiel, aussi nommé « peeling doux », est préconisé dans le cas où la peau a essentiellement besoin de retrouver un teint moins terne. Il consiste à éliminer les couches les plus superficielles de l’épiderme. Il est idéal pour traiter les marques de l’acné et donner un teint lisse et éclatant.

Le peeling superficiel exfolie la peau, grâce à une technique douce qui consiste à appliquer un produit à l’aide d’un pinceau ou d’un coton. Les pores sont resserrés, les imperfections estompées. Entre 3 et 6 séances sont nécessaires, étalées sur 6 à 12 semaines de traitement.

 

2. Le peeling moyen

Le peeling moyen ressemble au peeling superficiel, mais agit un peu plus en profondeur, sur le derme, couche moyenne de la peau. Il est donc préconisé dans le cas d’imperfections un peu plus marquées, telles que des taches pigmentaires et masques de grossesse.

Il est également prescrit pour des marques d’acné inflammatoire ou kystique, ainsi que des rides profondes. Ici aussi, il consiste à redonner un éclat à la peau en la retendant légèrement. La peau est éclaircie et lumineuse.

La technique du peeling moyen consiste à stimuler la synthèse de collagène. Les 2 séances en général prescrites sont suivies d’un traitement cicatrisant, car la peau gonfle un peu et se trouve au départ légèrement colorée. Mais cette coloration s’estompe naturellement en quelques jours.

 

3. Le peeling profond

Comme on le devine aisément, ce peeling consiste à renouveler encore plus profondément les cellules. Il est réservé aux cas les plus sérieux : rides et cicatrices profondes. L’acide utilisé est plus puissant et peut provoquer une sensation de brûlure et un blanchiment de la peau.

Il s’agit ici d’une destruction de l’épiderme. Ce geste médical nécessite une anesthésie locale et des suites opératoires plus ou moins longues. Ce soin demande une patience de 6 mois pour retrouver une peau au teint de pêche.

Pour son action de dépigmentation, cette technique de peeling n’est pas prescrite aux personnes ayant la peau mate, métisse, noire ou asiatique.

Attention aux effets secondaires : quelle que soit la technique de peeling utilisée, il ne faut jamais s’exposer aux rayons UV lors des premières semaines suivant la ou les séances. Pour les peelings légers, un écran total doit être appliqué pendant 4 à 6 semaines, pour les autres au minimum 6 mois.

Sachez également que ces gestes médicaux font partie de l’esthétique et ne sont, à ce jour, pas encore remboursés par la sécurité sociale.

 

Les contre-indications

peeling

Comme pour tout traitement, il existe des contre-indications aux peelings. Il est très important de prévenir votre médecin et de bien répondre à ses questions lors de l’entretien médical.

Prévenez le professionnel de :

  • Maladie rénale ou cardiaque
  • Troubles du système lymphatique
  • Mauvaise cicatrisation
  • Exposition solaire récente
  • Traitement contre l’acné ou autre maladie de peau
  • Eczéma, herpès, psoriasis
  • Allergies connues

Si vous connaissez l’une de ces contre-indications, tournez-vous vers les produits cosmétiques. Les résultats sont moins visibles, mais ils peuvent estomper en partie l’imperfection qui vous gêne.

 

Céline Perrin

Céline a plus d’une corde à son arc : écrivain public, elle est aussi rédactrice web, correctrice, biographe et auteure pour la jeunesse.
Toujours à l’écoute des autres et très communicative, elle bouillonne d’idées en permanence !
www.abclignes.com
Céline Perrin

Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest