C’est une question épineuse à laquelle il est bien difficile de répondre. Subir une trahison de la part de la personne que l’on aime est cruel. Comment trouver la force de la pardonner ? Peut-on surmonter cette épreuve sans faire voler son couple en éclats  ?

Infidélité : l’angoisse de ne pouvoir pardonner…

infidélité

Un mot trouvé dans une poche de pantalon, un SMS lu par inadvertance et c’est le séisme. Votre partenaire vous a trompé et vous venez de recevoir un « coup de poignard » dans le dos. Ça fait mal. Très mal. Quelle que soit la manière dont vous apprenez son infidélité, c’est certainement l’une des épreuves les plus douloureuses que vous puissiez subir. La confiance est rompue et la peur de ne pouvoir pardonner est immense. La jalousie vous ronge et l’envie de détruire le ou la rival(e) devient obsessionnelle.

Comment a-t-il ou a-t-elle pu vous trahir ? C’est une question à laquelle vous devez réfléchir. Comment allait votre couple « avant » ? Essayez d’être rationnel(le) et impartial(e) – bien que cela soit extrêmement difficile en pareille situation – et d’analyser la situation de votre couple durant cette période où la trahison a été commise. Traversiez-vous des turbulences ? Était-ce une période difficile pour vous deux ?

Il ne s’agit là, non pas de déculpabiliser ou de trouver des circonstances atténuantes à votre partenaire, mais de tenter de remettre les choses dans un contexte, à un moment donné. D’essayer de comprendre comment la situation a pu déraper à ce point. Cette infidélité peut être le reflet d’un profond malaise dans votre couple et être le déclencheur d’une remise en question, pour vous comme pour votre partenaire.

La colère vous envahit et c’est normal, elle exprime votre souffrance et votre désarroi. Mais ne prenez pas de décision trop hâtive. Ce terrible faux pas ne signe pas forcément la mise à mort de votre couple. Si l’amour est toujours là, bien que cruellement meurtri et que l’infidèle regrette amèrement son escapade (entendons là infidélité unique et non répétitive) tout n’est pas encore perdu. Vous ne pourrez probablement jamais oublier sa faute et l’entendre vous dire « pardon » est bien loin d’être suffisant. Il a un réel travail à faire pour que ce mot sonne juste et soit authentique. Ce « vrai pardon », ce long chemin de croix que votre partenaire doit faire pour se faire pardonner peut vous aider à évacuer votre colère et à ne pas garder en vous un ressentiment de rancune.

Après l’infidélité, comment recoller les morceaux ?

infidélité

Si lui pardonner son infidélité vous est impossible tant la douleur est forte et la confiance brisée, si vous ressentez trop de colère et de dégoût, alors oui, quitter votre conjoint(e) est peut être la seule alternative.

Néanmoins, ne planifiez pas votre rupture dans la précipitation. Prenez le temps de vous organiser, notamment si vous avez des enfants. Que vous l’aimiez toujours ou non, rester aux côtés de l’être aimé risque de vous torturer l’esprit pendant des années et vous pousser, d’une manière ou d’une autre, à le quitter un jour.

Malgré votre tristesse et votre déception, vous avez fait le choix de rester auprès de votre conjoint(e). Vous devez alors, d’un commun accord, décider de vous reconstruire, ensemble. Il est essentiel de rétablir un climat de confiance, le partenaire trompé pouvant, à juste titre, devenir très méfiant aux moindres faits et gestes de l’autre. Si vous êtes réellement décidé(e) à continuer de vivre ensemble, évitez d’utiliser « l’acte de trahison » de votre partenaire pour faire pression sur lui à tout bout de champ.

Les excuses verbales ont été faites, son attitude vous prouve ses remords et son amour, il faut maintenant aller de l’avant, sans lui jeter la pierre à la moindre occasion. Vous aurez aussi peut-être quelques difficultés psychologiques pour vous épanouir dans vos relations sexuelles. Expliquez-lui votre ressenti et vos craintes, ne vous repliez pas sur vous-même. Il (elle) saura faire preuve de patience, de tendresse et de délicatesse. Il (elle) tient à votre couple et veut vous prouver que son infidélité n’était qu’un regrettable passage à vide.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, il arrive que l’infidélité resserre les liens d’un couple. Ce tragique accident de parcours représente parfois une opportunité pour analyser ce qui n’allait pas et réajuster la relation. Pardonner à l’autre ne signifie pas que tout est oublié. Ce n’est pas une bénédiction aveugle, les yeux fermés, mais un choix conscient qui exige de dépasser son égo. Il ne s’agit pas de faire comme si rien ne s’était passé, mais de s’employer à préserver l’amour qui vous unit et à repartir sur des bases saines et solides.

 

À lire également :

Cathy Delcros

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest