Éditos

La rédac’ : articles au hasard

Valérie : je suis locavore.

Je me suis rendue compte que j’étais locavore au début des années 2010, quand ce mouvement a commencé à faire parler de lui. Pour tout avouer, j’ignorais qu’un mot spécifique existait pour parler des gens « comme moi ».
Aujourd’hui, on peut me qualifier ainsi, pourtant je n’y suis pas venue par effet de mode ; je ne suis pas devenue locavore, je crois que je l’ai toujours un peu été.

Beaujolais Nouveau 2016 : la cuvée de la Liberté !

Depuis 1951, chaque troisième jeudi du mois de novembre, le Beaujolais débarque sur nos tables. Invité très attendu et convoité, ce vin de primeur produit dans le vignoble du Beaujolais est l’un des symboles de la culture française et de son Art de vivre.

Mars, entre lâcher prise et sauter à l’eau.

Mars est là et son arrivée nous met en joie. Si l’hiver a été bref, les dernières semaines nous ont laissé un souvenir glacial.
Les bourgeons des arbres fruitiers pointent, comme autant de promesses gourmandes et vitaminées.

Reprendre du poil de la bête en septembre.

Alors qu’août n’en finit pas de se désagréger, voici qu’arrivent septembre et le moment de reprendre le cours normal de nos existences.

Reprendre ses études à 36 ans.

Alors que j’étais titulaire d’un DESS en droit notarial, et après plusieurs années d’activité, je me suis retrouvée au chômage. C’est là que l’idée s’est insinuée, saugrenue pour certains, de reprendre mes études pour me reconvertir dans des conditions optimales.
Ayant travaillé dans des associations sportives, il m’est naturellement venu à l’esprit d’enrichir mon cursus d’un Master 2 professionnel en droit du sport.
Inconscience ? Défi? Peine perdue ? Opportunité ?
C’est à ces questions (et à bien d’autres !) qu’il a fallu que je réponde pour prendre une décision, LA décision (rationnelle ?).

En octobre, reprenons notre souffle.

Bien qu’à la rédaction de Quotibien.fr nous n’aimions que moyennement l’automne, cette année nous sommes presque heureux de voir octobre pointer son nez.
Il faut dire que septembre nous a littéralement soufflés.

Rendre avril accessible à tous

Privés de sorties en mars du fait des giboulées, c’est avec liesse que nous accueillons avril et le printemps. Il faut dire que ce dernier s’est fait prier, la neige étant encore tombée le mois dernier.
Ce qui nous amène à penser que, les cours d’eau ayant gelé, il n’y aura pas de poisson pour le 1er avril !

Ludivine Albert parle avec les animaux.

Ludivine Albert parle avec les animaux. Cela peut vous paraître surprenant, pourtant ce métier porte un nom : le dialogue intuitif. Une approche qui permet de mieux comprendre l’animal, afin d’identifier et d’analyser ses problématiques pour l’en libérer.
La Rédac’ a eu un réel Coup de Cœur pour Ludivine. Il nous était impossible de laisser un tel talent dans l’ombre. Nous avons voulu en savoir davantage sur elle… Zoom sur le Quotidien de Ludivine !

Marie Texier est illustratrice et aquarelliste

Marie Texier est illustratrice et aquarelliste. La Rédac’ a eu un réel Coup de Cœur pour cette artiste. Il nous était impossible de laisser un tel talent dans l’ombre. Nous avons voulu en savoir davantage sur elle… Zoom sur le Quotidien de Marie !

Juin : optimiser les journées les plus longues de l’année.

Enfin, avec le soleil, juin prend ses quartiers d’été. Il était temps. Car ce printemps à la fois frisquet et électoral n’a pas été des plus agréables.




Rendre avril accessible à tous

Rendre avril accessible à tous

Privés de sorties en mars du fait des giboulées, c’est avec liesse que nous accueillons avril et le printemps. Il faut dire que ce dernier s’est fait prier, la neige étant encore tombée le mois dernier.
Ce qui nous amène à penser que, les cours d’eau ayant gelé, il n’y aura pas de poisson pour le 1er avril !

lire plus
En décembre, bouclons la boucle

En décembre, bouclons la boucle

Alors que nous avons l’impression que nous vous souhaitions une belle année 2017 il y a quelques semaines à peine, l’arrivée de décembre nous rappelle que l’année est sur le point de tirer sa révérence, la boucle est bientôt bouclée.

lire plus
Août : l’abandon remis en question.

Août : l’abandon remis en question.

Le soleil est à son zénith, les crissements des cigales nous font vibrer, les festivals estivaux battent leur plein, tout comme les réunions de famille. Août est là, c’est le moment où nous avons envie de nous abandonner.

Et, en y regardant de plus près, il semblerait que nous soyons champions en matière d’abandon.

lire plus
Le joli mois de mai au pays d’Ubu.

Le joli mois de mai au pays d’Ubu.

Alors que le frisquet avril nous a semblé traîner en longueur, le joli mois de mai pointe enfin son nez.
Comme chaque année, dès le 1er, nous célébrons les travailleurs et le travail. Toutefois, cette année, cela peut nous sembler paradoxal, puisque c’est au cours de ce même mois de mai que nous aurons à départager les deux lauréats du premier tour de la présidentielle, dont les programmes semblent être taillés sur mesure pour le patronat, et non pour la plèbe dont nous faisons partie.

lire plus

Newsletter

Nos infos hebdomadaires !

Publicité

Publicité

Pin It on Pinterest