Il ronfle, hein, les filles ? Le mien aussi… ou alors c’est nous, parfois (seulement lorsque nous sommes malades – chuuut) qui nous laissons aller à quelques petits bourdonnements légers…

Quoi qu’il en soit, que les ronflements soient des ronronnements ou de vraies sirènes, il est possible de les atténuer, voire de les arrêter.

Pour cela, j’ai plusieurs méthodes, afin que vous choisissiez celle(s) qui vous conviendra (ont).

On prend soin de soi

Ce n’est pas pour rien que nous nous appelons « QuotiBien », sachez-le. Si vous pensiez que j’allais vous conseiller de ne pas faire attention à vous, c’est raté.

Alors si, je vous la donne, la liste des petites choses à faire pour être en pleine forme et moins ronfler :

  • Ton poids tu surveilleras : mais si… ce fait n’est pas une idée reçue, la masse corporelle est pour beaucoup dans les ronflements. Pensez surtout à ne pas manger trop lourd le soir. Faîtes un repas plus copieux le midi.
  • L’alcool tu éviteras : désolée, mais là encore c’est vrai. L’alcool détend les tissus du palais et de la luette et facilite donc l’émission de bruits. Il vaut donc mieux éviter de boire de l’alcool, surtout le soir.

Nez bouché

  • Ton nez tu déboucheras : nettoyer, décongestionner, faciliter votre respiration vous aidera à moins ronfler. L’air aura plus de place pour circuler et fera moins de bruit. Faîtes aussi des gargarismes à la menthe (une goutte d’essence de menthe dans un verre d’eau froide, que vous n’avalez pas).
  • La bonne position tu choisiras : dormez sur le ventre ou le côté plutôt que sur le dos. Tout simplement parce que si l’on dort sur le dos, la langue et le palais se posent sur l’arrière de la gorge, bloquant l’air.
  • De fumer, si tu le peux, tu arrêteras : loin de moi l’idée de vous faire la morale, mais… si vous êtes fumeur et que vous ronflez beaucoup, c’est peut-être l’occasion d’essayer de ralentir ou d’arrêter la cigarette. Le tabac irrite les muqueuses et facilite le ronflement.

On prend soin de la maison

C’est le bon moment pour acheter une bonne literie si vous le pouvez. Quand on se sent mal dans son lit, on ronfle plus. Même si vous ne pouvez pas changer toute la literie, optez cependant pour des oreillers confortables, que vous superposez, afin de relever votre tête et dégager ainsi vos voies respiratoires.

Aération fenêtre ouverte

Les ronflements sont parfois dus à des allergies passagères. Pensez à aérer chaque jour votre chambre et à éliminer tout allergène (poussières, poils d’animaux, moisissures, etc.).

Enfin, sachez que plus l’air de votre chambre sera sec, plus vous ronflerez. Pensez à garder une humidité de 40 à 60% dans cette pièce, c’est très important pour bien dormir.

Des produits en pharmacie

Si vous préférez l’option « médicale », il existe quelques produits vendus en pharmacie : sprays, languettes, pastilles, bagues, bracelets. Ils vous coûteront entre 13 et 75 € par mois, selon ce que vous choisirez, grâce aux conseils avisés de votre pharmacien.

Si ces ronflements sont vraiment très importants et très habituels, je vous conseille d’en parler à votre médecin traitant. Il se peut, dans certains cas, que vous souffriez d’apnée du sommeil. Et c’est à ne surtout pas négliger !

 

Attention : cet article ne dispense pas de prendre l’avis d’un médecin et n’engage pas la responsabilité de Quotibien.fr.

Céline Perrin
Les derniers articles par Céline Perrin (tout voir)

Commenter cet article sur Facebook !

commentaires

Pin It on Pinterest